Thursday, April 02, 2020
Article ancien. La boutique a fermé.

Tous les Stéphanois ne le savent pas mais ils ont la chance d'avoir dans leurs murs une boutique spécialisée assez rare en France. Elle se trouve rue des Creuses à  Badouillère et a pour nom La Dame Blanche .


En marchant dans cette rue dans le sens Charité - Grand rue, on ne peut manquer d'apercevoir le Christ en croix qui domine toute la ville du haut de la colline Sainte Barbe. L'allusion au calvaire dans ce début d'article n'est pas superflu il nous semble car avec une poignée d'autres magasins semblables disséminés en France, La Dame Blanche propose toute une gamme de produits exclusivement fabriqués par les moines et moniales des établissements religieux.

SteViergeDBmag.jpg
Mr Chazal, le responsable du magasin nous a raconté brièvement son histoire. Elle commence avec un de ses amis, Mr Orsat, le gérant, qui à  l'origine souhaitait créer sur Lyon un site internet de vente par correspondance. L'idée étant de proposer des livres consacrés notamment à  l'histoire, à  la philosophie et au Catholicisme. Mr Chazal, à  l'occasion d'une retraite spirituelle prit contact avec les Bénédictins de l'abbaye Saint-Joseph de Clairval qui, fidèles à  la règle de Saint-Benoît, partagent leur temps entre prière et travail: « ora et labora ». Le fruit de leur labeur, en particulier leurs belles icônes fut ainsi relayer sur le catalogue internet de Mr Orsat. Enfin dernière étape, après des contacts fructueux avec d'autres établissements vint la bonne idée d'ouvrir une boutique à  Saint-Etienne. Celle-ci va fêter très bientôt son premier anniversaire.
.
A ce jour, ce sont près d'une vingtaine d'abbayes et monastères qui sont représentés à  La Dame Blanche à  travers leurs produits. A deux exceptions, il s'agit d' établissements monastiques français : abbaye de Sept-Fons (Allier), abbaye de Boneval (Aveyron), abbaye de Notre Dame de Triors (Drôme)... Mais il faut noter aussi le monastère de Novy Dvur en Tchéquie (une fondation de l'abbaye trappiste de Sept-Fons) qui fabrique de la moutarde sans conservateurs et l'abbaye de Koutaba au Cameroun, (« maison » de l'abbaye d'Aiguebelle) qui propose du café.

Les produits mis en vente à  la boutique sont bien sûr de qualité (le savoir-faire monastique n'est plus à  démontrer) et sont tous garantis 100% sans OGM. Le choix est très varié. Les gourmands y trouveront leur compte : nougats, pâtes de fruits, miel aux noisettes, chocolats, pains d'épice... Il y a aussi de l'huile d'olive (100% huile vierge de Provence), du vin Merlot, des spiritueux de toutes sortes...
.

La Dame Blanche, une boutique en forme de « porterie » du travail des moines (depuis la mise en ligne de cet article, le magasin a déménagé mais se trouve toujours dans la même rue)

On y trouve encore (et surtout) des élixirs, des baumes et des lotions recherchées. Ainsi l'Alexion aux 52 plantes, une boisson fortifiante. L'Eau d'Emeraude des soeurs bénédictines de Bouzy-la-Forêt, fabriquée avec des plantes naturelles depuis le XVIIe siècle et dont Mme de Sévigné faisait l'éloge. Ou encore le baume distillé à  Aiguebelle.
.
MagvueDB.jpg
La boutique propose enfin de nombreux objets pieux : icônes, chapelets, crucifix et médailles (peut-être bientôt en provenance de Saint-Julien-Molin-Molette, dans le Pilat, dont c'est une spécialité) ainsi que de nombreux ouvrages ayant pour sujet la religion catholique. Quelques autres sont consacrés au Forez. Parmi eux citons les livres de Serge Granjon dont le dernier en date, Le Sacré Coeur stéphanois, a été publié aux éditions de La Dame Blanche. En conclusion, le n° 7 rue des Creuses est une excellente adresse pour se faire plaisir ou gâter ses proches, en leur offrant notamment des produits issus d'un savoir-faire ancestral, dans le silence des monastères.
.