Thursday, January 20, 2022
C'est une Entente au grand complet, coachée par Kathy Laurent et pleine de bonnes intentions qui s'est déplacée ce week-end en terre bourguignonne pour affronter Aillant, une équipe il est vrai de bas de tableau. Les Ligériens se sont imposés 56 à  49.

Une victoire pleine d'espoir qui relance l'Entente pour la deuxième partie du championnat. Sans pour autant être sortis d'affaire, les Foréziens devront confirmer ce résultat le 26 janvier à  domicile (Halle du Rozier de Feurs) face à  Cergy Pontoise.

La marque :
Toinon (6 points, 2 ftes) ; Bravais (4,3) ; Poulard (8,3) ; Drevet (0,0) ; Esteban (0,0) ; Aurange (19,1) ; Alixe (7,1) ; Coste (0,1) ; Moulin (2,0) ; Bancel (10,2)
{mosimage}Depuis 1997, le Conseil général décerne une bourse à des sportifs ligériens. Cette aide est destinée à couvrir une partie des besoins en matériel, en frais de déplacements ou de suivi médical.

Jean-Franck Proietto, 47 ans, a remporté la SaintéLyon. Il a parcouru le trajet en 5 heures et 40 secondes. L'Andrézien Eric Legat décroche la 2ème place au classement général avec un temps de 5h14'19". Chez les femmes  Catherine Dubois a franchi la ligne d'arrivée la première.

Les chances de l'Entente étaient minces face à  Thonon-les-bains et d'autant plus que l'équipe était diminuée par l'absence de Fred Toinon, seul pivot cette saison, blessé. Dès le début du match les Savoyards imposaient un pressing tout terrain aux Stéphanois. Les Verts pris à  la gorge encaissaient d'entré de jeu un 12 à  0.

25/16 à  l'issu du premier 1/4 temps.


Après la pause, l'équipe ligérienne a développé de belles action collectives ; Rémi Bancel très actif sous le cercle et Perrine Coste en pleine  forme relançaient le compteur de l'Entente. En revanche, sur le plan défensif, les Foréziens étaient à  la peine. L'absence du pivot forézien sur le terrain se faisait cruellement sentir au rebond et les locaux arrivaient à  la pause avec un écart confortable (41/20).

En deuxième période, les Stéphanois ont fait  jeu égal avec les Savoyards et leur ont rendu coup pour coup malgré une infériorité de taille évidente. Sylvain Bravais et Florian Aurange retrouvaient le chemin des paniers et durcissaient la défense permettant même à  leur équipe de remporter le dernier 1/4 temps 11 à  16.

Au grand désespoir de Fred Toinon, qui avait tenu à  faire le déplacement avec ses coéquipiers, l'Entente s'incline en terre savoyarde 74 à  49. Une défaite qui n'entame pas pour autant le moral des dirigeants stéphanois  qui savaient que cette saison serait compliquée à  la vue du remaniement de l'effectif. Au-delà  de cette énième défaite, il faut souligner encore une fois l'abnégation et la volonté de tous les joueurs, à  aller de l'avant.

La semaine prochaine, l'Entente disputera son dernier match, avant la trêve de Noël où elle recevra le leader invaincu : Pau 

Cette rencontre se déroulera exceptionnellement à  la Halle Bouloche de St Chamond à  17h en lever de rideau du match de N1 garçon : SCB – Antibes