Wednesday, April 01, 2020

Samedi 16 décembre, à Paris lors du congrès national des Centristes, formation que préside Hervé Morin, la sortie de l'UDI a été votée à une écrasante majorité. Elle s'est effectuée sur la base d'une motion à l'initiative de 25 fédérations départementales « lassées des revirements et du centralisme de l'UDI ces dernières années », écrivent Frédéric Durand, président du parti dans la Loire, et Arnaud Dola, délégué départemental.

«  Nous l'avons approuvée, et donc annonçons officiellement notre départ de l'UDI Loire, poursuivent-ils. Au cours des dernières années, l’UDI n’a jamais su peser suffisamment dans le débat sinon à travers des coups médiatiques sans lendemain. Et ses idées ne sont plus entendues. Dès ses débuts, par son affiliation au Parti Social Libéral Européen, le Nouveau Centre, devenu aujourd'hui Les Centristes, a annoncé clairement être porteur de valeurs humanistes et républicaines, de liberté, responsabilité et partage, au cœur d'une Europe remplissant pleinement son rôle fédérateur, dans le respect et en s'appuyant sur ses territoires. Fidèles à cette ligne politique cohérente, nous soutenons avec Hervé Morin l'idée de la construction d'un vaste mouvement de Centre-Droit, non isolé et progressiste. Nous poursuivons aujourd'hui sur cette voie. »

Les groupes UDI et MoDem à la Région Auvergne-Rhône-Alpes (soit 31 élus dont les Ligériens Laurence Bussière et Emmanuel Mandon pour l'UDI et Samy Kefi-Jérome pour le MoDem) ont décidé de se rassembler dans un nouveau groupe commun baptisé « Les Démocrates ».

La présidence et le conseil départemental du Mouvement Démocrate étaient à renouveler pour un mandat de trois ans (2017-2020). Samy Kefi-Jérôme a été réélu samedi avec 100% des voix et un taux de participation de 51%. Un conseil départemental paritaire et renouvelé a également été élu. Il se réunira pour la première fois le 6 décembre à Saint-Just-Saint-Rambert. Par ailleurs, une délégation de la Loire conduite par Jean-Louis Gaillard (délégué départemental) et Siham Labich se rendra à Paris les 16 et 17 décembre pour participer au congrès national du parti.

Trois vice-présidents de la Région, Martial Saddier, Patrick Mignola et Émilie Bonnivard, élus députés, ont démissionné pour respecter la loi sur le non-cumul des mandats. La conseillère régionale Annabel André-Laurent a été élue vice-présidente déléguée aux Entreprises, à l’emploi, au développement économique, au commerce, à l'artisanat et aux professions libérales. Martine Guibert, auparavant déléguée aux politiques sociales, à la santé et à la famille, (elle est remplacée par Dominique Despras) est devenue vice-présidente déléguée aux transports.

Enfin Jean-Pierre Taite est devenu vice-président en charge de l'Agriculture. Le maire LR de Feurs (depuis 2008), par ailleurs vice-président de la communauté de communes de Forez Est délégué à l’Economie, l’agriculture et aux politiques de contractualisation, siège au conseil régional (ancienne et nouvelle mouture) depuis 2010.

Photo/archives FI