Saturday, October 23, 2021
A la veille d'une élection municipale "qui est présentée comme si elle tombait du ciel", Olivier Besancenot est venu évoquer la mobilisation sociale toujours active et, comme palliatif au manque de relais politique, le nouveau parti à  naître fin 2008; un mouvement "à  la gauche de la gauche, sur une base du combat, pour tous ceux qui sont à  la recherche d'une alternative".

Le sénateur-maire de Saint-Etienne était samedi 15 décembre l'invité de l'émission "La voix est libre" sur France 3 Rhône-Alpes.  Il s'est déclaré "choqué de la venue de Kadhafi en France". " En tant que Radical, très attaché aux Droits de l'Homme et à  la République, je trouve qu'on en a fait un petit peu trop ", a commenté le sénateur-maire qui a ajouté aussi, évoquant le projet du président de réunir tout le pourtour méditerranéen dans un contact permanent Europe-Méditerranée  : "Je me dis aussi que si l'on devait abandonner toutes les relations avec les pays qui ne respectent pas les Droits de l'Homme, il faudrait fermer toutes les ambassades (...) Mais c'est pas mal, de temps en temps, de faire entendre d'abord la voix des Droits de l'Homme avant celle du business...
Jean-Marc Ayrault, chef de file des députés socialistes,  a demandé dimanche 9 décembre l'annulation de la visite "inacceptable" du colonel Kadhafi à  l'Assemblée nationale, et a annoncé que son groupe refuserait de l'accueillir. Régis Juanico, député de la Loire, a rédigé un communiqué à  ce propos.

Le 19 novembre, au Centre de congrès de Fauriel, l'ancien député UDF s'est adressé aux Stéphanois et a annoncé sa candidature aux prochaines Municipales. "Je me suis dit que peut-être je pouvais être encore utile aux Stéphanois", a déclaré le candidat du MoDem. "Pour moi, le mandat de maire est certainement le plus beau. C'est un lien charnel avec les habitants ", a-t-il ajouté.