Saturday, October 23, 2021
La fédération du Parti socialiste de la Loire sera représentée aux élections européennes, dans la liste PS du grand Sud-Est 2009 par Otman El Harti, secrétaire fédéral à la coordination (fédération de la Loire) et Marie-Hélène Riamon,1ère adjointe à la mairie de Roanne. Respectivement à la 7ème et 20ème place (et non 19e rectifie le PS Loire) de la liste que conduira Vincent Peillon, un eurodéputé "exilé" du Nord-Ouest.
19 conseillers généraux se réclamant de la majorité départementale sont désormais réunis sous le nom de "l'Union pour la Loire". Un site internet est aussi en ligne, www.unionpourlaloire.fr, qui propose les informations nécessaires pour connaître le groupe au travers de ses engagements au service des Ligériens, ses priorités et l'ensemble de son  actualité sur le terrain ou au Conseil général. Chaque élu devrait aussi se doter tantôt d'un blog particulier.


2 février 2009: les Roms, la Tour plein ciel et le Planning familial

Patrick Devedjian saura bien où situer Neulise et Balbigny. Après Bernard Bonne (lire), c'est Yves Nicolin qui écrit avoir sollicité le ministre en charge du plan de relance, en faveur de la mise à 2x2 voies de la RN82 , ainsi qu’aux déviations de Saint Martin d’Estreaux et de Saint Germain Lespinasse.

Le député UMP a également rencontré Roselyne Bachelot, Ministre de la Santé. Il a plaidé cette fois pour le centre de radiothérapie du Centre Hospitalier Roannais. Il écrit que sa fermeture résulte de la difficulté à recruter deux physiciens et un médecin radiothérapeute, "ce qui permettrait de répondre aux exigences imposée par l’Agence de Sureté Nucléaire." Toujours d'après le député, 600 patients par an bénéficient d’une traitement de radiothérapie à Roanne. Il n'est "pas envisageable, tant en matière économique qu’en matière d’efficacité des soins, d’envoyer les malades se faire soigner à Lyon ou Saint Etienne qui par ailleurs, n’ont pas la capacité d’absorber ce nombre importants de nouveaux patients."