Sunday, December 05, 2021
Lors du Conseil communautaire du 9 mars, les élus de Saint-Etienne Métropole ont voté l'allongement de la durée des pass Stas à compter du 30 mars (1h30 désormais dans la zone du Grand Saint-Etienne et Grand Gier au lieu d'une heure et 2 heures pour le Pass toutes zones). Une autre mesure concerne pour l'heure seulement Saint-Etienne et prévoit dès le mois de juin d'offrir aux anciens combattants deux pass 100 unités/an. Gilles Artigues, lors de sa campagne municipale et au cours des débats du Conseil municipal qui ont suivi avait proposé en faveur des anciens combattants la gratuité pure et simple des transports en commun.

Une Assemblée générale s’est tenue, qui a confirmé Serge Lepeltier à la présidence de la Fédération Nationale des Elus Républicains et Radicaux. Celle-ci regroupe des élus proches de la sensibilité du Parti Radical ou sans étiquette. Michel Thiollière a été élu vice-président de cette Fédération et Christian Bernard, Maire de Marclopt, a été élu au sein du Conseil d’Administration.

En relançant cette Fédération, le Parti Radical souhaite renforcer sa tradition de « parti de proximité ». Il entend devenir le porte-parole des élus locaux souvent sans étiquette et donc sans représentation politique, au moment de la présentation des propositions du Comité Balladur. La Fédération a d’ailleurs annoncé la constitution d’un groupe de travail dont le but sera de réexaminer les propositions sur la réforme des collectivités locales et de prendre position.

Au niveau national, les Alter Ekolos, Les Alternatifs, L'Alternative Démocratique et Sociale, la Coordination nationale des collectifs unitaires, l'Association des communistes unitaires, le Mai, Ecologie solidaire, Utopia, des écologistes de gauche, des militant-e-s du mouvement social, des élu-e-s, s'engagent ensemble pour créer un espace ouvert, une Fédération de citoyen-ne-s et de forces rassemblant des histoires et des cultures différentes de la gauche de transformation sociale et écologique. Au niveau local, les différentes organisations   se sont réunies le 27 février en vue de la constitution d'un groupe de la Fédération en Loire Sud et afin de préparer la prochaine réunion nationale de La Fédération qui devrait avoir lieu courant mars.
Dans un communiqué, la Fédération de la Loire du Parti Radical, par la voix de son président, Michel Thiollière, et de son secrétaire-général, Philippe Leroy, a  tenu à faire savoir que Hervé Divet ne pouvait pas s’exprimer au nom des Radicaux de la Loire. Toujours d'après ce communiqué, la direction nationale du Parti Radical aurait fait savoir à la Fédération de la Loire qu'Hervé Divet n’est plus adhérent du Parti Radical. Rappelons qu'Hervé Divet a quitté il y a peu de ses responsabilités à la tête des Jeunes Radicaux de la Loire.