Tuesday, January 23, 2018

La Fédération du PCF de la Loire organise le vendredi 19 janvier à partir de 19h ses traditionnels vœux dans son fief de l'Amicale Laïque de la Chaléassière (9 rue JF Révollier à Saint-Etienne). L'Assemblée générale précédera cette cérémonie. Elle devrait acter le changement de secrétaire départemental du PCF, Christophe Faverjon, maire d'Unieux depuis 2008, candidat lors des dernières législatives, devant succéder à Alain Pecel (en photo/archives FI). «  Cette décision importante témoigne de notre volonté à s'inscrire dans le cadre du futur congrès extraordinaire de notre Parti qui se déroulera en milieu d'année, avec un souci marqué par le renouvellement de nos cadres et de nos méthodes de travail », explique la fédération.

 

Les fédérations de la Loire du Parti radical de gauche et du Parti radical « valoisien » ont tenu aujourd’hui une première réunion de travail en vue de leur fusion. À cette occasion, les deux présidents, Zahra Bencharif et Alain Berthéas, ont confirmé leur adhésion à ce projet et leur volonté de s’investir dans la réussite de celui-ci. Le Mouvement Radical / Social-Libéral, né des deux partis, constitue à leurs yeux, indiquent-ils dans un communiqué commun, « un socle intéressant pour porter de nombreuses valeurs communes, telles que la laïcité, l'humanisme, la construction européenne ou encore la justice sociale ».

photo/dr

Samedi 16 décembre, à Paris lors du congrès national des Centristes, formation que préside Hervé Morin, la sortie de l'UDI a été votée à une écrasante majorité. Elle s'est effectuée sur la base d'une motion à l'initiative de 25 fédérations départementales « lassées des revirements et du centralisme de l'UDI ces dernières années », écrivent Frédéric Durand, président du parti dans la Loire, et Arnaud Dola, délégué départemental.

«  Nous l'avons approuvée, et donc annonçons officiellement notre départ de l'UDI Loire, poursuivent-ils. Au cours des dernières années, l’UDI n’a jamais su peser suffisamment dans le débat sinon à travers des coups médiatiques sans lendemain. Et ses idées ne sont plus entendues. Dès ses débuts, par son affiliation au Parti Social Libéral Européen, le Nouveau Centre, devenu aujourd'hui Les Centristes, a annoncé clairement être porteur de valeurs humanistes et républicaines, de liberté, responsabilité et partage, au cœur d'une Europe remplissant pleinement son rôle fédérateur, dans le respect et en s'appuyant sur ses territoires. Fidèles à cette ligne politique cohérente, nous soutenons avec Hervé Morin l'idée de la construction d'un vaste mouvement de Centre-Droit, non isolé et progressiste. Nous poursuivons aujourd'hui sur cette voie. »

Les groupes UDI et MoDem à la Région Auvergne-Rhône-Alpes (soit 31 élus dont les Ligériens Laurence Bussière et Emmanuel Mandon pour l'UDI et Samy Kefi-Jérome pour le MoDem) ont décidé de se rassembler dans un nouveau groupe commun baptisé « Les Démocrates ».