Friday, July 30, 2021

On ne pourrait concevoir aux Etats-Unis un match de football sans ses pom-pom girls. De même on imaginerait mal un Tour de France sans caravane publicitaire. Cette forme de kermesse populaire, depuis 1930, fait le bonheur des spectateurs, petits et grands. Environ une heure avant le passage des coureurs, 200 véhicules insolites et bariolés, rivalisant d'originalité défilent et distribuent des bonbons, échantillons et babioles de toutes sortes. Chaque année, 15 millions de ces petits cadeaux sont  distribués, de mains en mains, ou jetés à  la volée le long du parcours.

A son origine, on trouve des impératifs strictement financiers. Elle devait couvrir les frais d'organisation de l'épreuve, marquée en 1930 par une réforme importante. Pour la 1ère fois en effet, ce sont des équipes nationales qui concouraient; les équipes de marques ne devant revenir qu'en 1962. En 1930, une petite dizaine de marques figuraient dans la caravane publicitaire. Certaines sont toujours présentes. La Vache qui Rit par exemple. En 2008, on en compte une quarantaine, de Cochonou (dont les 2 CV remportent un beau succès auprès du public), aux banques, en passant par la CGT, FO, Le Faillitaire, etc.

Quelques photos (24 juillet 2008 à  Saint-Etienne) :

caravant.jpg
caravantcq.jpg

caravantdx.jpg
caravantrs.jpg
Photos: FI et Cédric Mialon