Tuesday, January 31, 2023

Dans la nuit du 11 au 12 mai dernier, un canidé de type loup avait été percuté accidentellement par un véhicule à Saint-Martin-d’Estréaux. La préfecture fait connaître que les analyses pratiquées sur la dépouille de l'animal ont révélé qu'il s'agissait bien d'un loup, un loup de lignée italo-alpine qui était en phase de dispersion, précise-t-elle. « C’est-à-dire qu’il a quitté la meute pour chercher soit un nouveau territoire pour s’établir soit un partenaire pour se reproduire. » Et de souligner qu' « à ce stade, cet événement dans la Loire ne permet pas d’affirmer que le loup s’installe dans le département qui n’a observé aucune prédation depuis 2018.»

Dans la nuit du 26 au 27 février 2018, un loup avait attaqué un mouton à Saint-Pierre de Boeuf. Ce fut le premier constat de présence récente avérée d'un loup dans notre département.

> lire aussi: Salut à Ysengrin !