Friday, July 30, 2021

- L'Union locale Force Ouvrière de Roanne et sa région, le syndicat FO et les salariés de Bio-Rad interpellent les têtes de liste aux élections quant à la situation du site roannais. Bio-Rad est une société spécialisée en biotechnologie implantée à Roanne notamment depuis les années 1980 (ex Noviloire) dont l'activité va être délocalisée pour partie aux Etats-Unis (recherche et développement) et pour partie à Singapour (production des dispositifs d'analyse de sang). « Cette fermeture n’a rien d’économique, elle est uniquement liée à une logique boursière », s'indigne l'organisation syndicale, soulignant que « ce choix brutal va entrainer la suppression des 116 emplois à forte valeur ajoutée présents sur le site roannais ». Aussi, dans le cadre des élections, elle appelle les candidats et futurs élus à aider à « trouver une solution industrielle de remplacement permettant de maintenir les emplois et les compétences sur notre territoire ». « Les compétences et savoirs faire sont là et l’activité est rentable », insiste-t-elle.

- « Le donneur est bénévole, pas le personnel ! » La CFDT, FO et la SNTS-CFE-CGC annoncent une grève des salariés de l'Etablissement français du sang les 23, 24 juin et 9 juillet. Les organisations syndicales demandent une revalorisation salariale, l’arrêt immédiat des suppressions d’effectifs, « la mise en adéquation de ceux-ci avec les nécessités impérieuses d’assurer la qualité de la prise en charge des donneurs/patients » et l'application stricte de la législation, notamment sur le temps de travail.