Thursday, October 28, 2021

Une petite plaque en mémoire de Léon Nautin a été dévoilée ce jour en préfecture de la Loire par Catherine Séguin, préfète du département, et Pascal Mailhos, le préfet de région. L'événement s'est déroulé devant « la presse internationale » - un trait d'humour du préfet de région – et quelques élus dont Gilles Artigues, 1er adjoint de Saint-Etienne en charge notamment des hommages publics et des anciens combattants, et Georges Ziegler, président sortant du Conseil départemental. Léon Nautin, résistant stéphanois, s'est suicidé à Bordeaux au début de l'année 1944, alors qu'il était en mission pour la France Libre. Ses restes ont été déposés en 1995 dans la crypte du Souvenir français dans le cimetière du Crêt de Roc à Saint-Etienne, où se rendront les préfets cet après-midi. Ce qui lui vaut tout particulièrement cet hommage, c'est qu'il fut aussi, avant la débâcle, le chef de cabinet du préfet de la Loire. Un fonctionnaire, donc, limogé avec l'avènement du régime de Vichy. Pascal Mailhos a souligné que l'image des fonctionnaires durant l'Occupation était « ternie parfois »...

Une rue porte son nom dans notre ville, bien connue dans sa partie haute des tatoués, des agents du stationnement et des amateurs de rhum.

Lire aussi : expo sur le Coquelicot 42 au Musée des Verts (2019)