Thursday, June 24, 2021

Des centaines de sites en France vont bénéficier du « fonds friches » dans le cadre du plan de relance du gouvernement. Les projets sont pilotés, pour certains, par les préfets de région, pour d'autres par l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe). Il s'agit, indique sur son site internet le ministère de l'économie, des finances et de la relance, de financer « le recyclage des friches et la transformation de foncier déjà artificialisé (acquisition, dépollution, démolition), dans le cadre d’opérations d’aménagement urbain ». A Roanne, l’aménagement de l’Ilot République-Gambetta qui s’étale sur près de 15 000 mètres carrés bénéficiera de 990 000 euros, et à Riorges, la friche de plus d’un hectare de la ZAC du triangle des canaux bénéficiera d'environ 589 608 euros. A Boen-sur-Ligon, 832 997 euros iront à la réhabilitation de l'ancien hôpital et à Montbrison 1 505 000 euros pour celle de l'ancien site Gégé. 527 980 euros seront dévolus à la requalification foncière de la friche industrielle Isochrome à Sorbiers. La liste n'est pas exhaustive. D'autres projets lauréats sont localisés à Génilac, Saint-Denis-de-Cabanne …