Tuesday, April 20, 2021

Dans les « internats d’excellence », qu'il s'agisse de l'internat d'un collège ou d'un lycée, « toutes les conditions sont réunies pour que les jeunes puissent réussir scolairement, s’épanouir collectivement et préparer au mieux leur avenir. En plus des cours, les internes bénéficient d'un accompagnement pédagogique personnalisé : révision des cours, accompagnement du travail personnel. Leur sont également proposées des activités sportives et culturelles à vivre collectivement. » C'est que nous lisons sur le site de l'Education nationale pour laquelle ce label de l'Etat doit aider des jeunes dont les potentiels seraient freinés par des difficultés particulières d’ordre sociales, familiales, économiques, à réussir leurs études et envisager plus sereinement leur future vie professionnelle. Jean-Michel Blanquer, qui avait créé le premier « internat d’excellence » en 2009, alors qu'il était recteur de l'Académie de Créteil, a annoncé ce jour une liste de 54 nouveaux internats labellisés. Parmi eux, cinq sont situés en Auvergne-Rhône-Alpes. « Le montant de l’aide de l’Etat dans le cadre de cette action s’élève à 4,8 millions d’euros », indique la Région. Un d'entre eux est situé dans la Loire. Il s'agit de celui du Lycée Jean Puy à Roanne, établissement en cours de restructuration. Son internat comptera 48 lits.

> Lire aussi (2019)