Johann Cesa, premier secrétaire du Parti Socialiste de la Loire, et Jean-Paul Chartron, ancien premier secrétaire de cette même fédération, nous apprennent dans un communiqué le décès de Jean-Claude Bertrand.

Jean-Claude Bertrand était arrivé dans la Loire pour y exercer son métier de médecin. « Professeur de médecine, directeur du Samu, il était reconnu pour ses qualités de diagnostic et de direction », écrivent-ils. Au niveau politique, il fut conseiller municipal d’opposition à Saint-Etienne, puis conseiller général d’un canton de Saint-Étienne. Réélu à plusieurs reprises (1998 à 2015), il présida aussi le groupe socialiste et apparentés au conseil général. Candidat malheureux (de justesse) à la présidence du Département lors des élections cantonales de 2011, face à Bernard Bonne, il fut aussi adjoint aux finances de la municipalité Vincent, à Saint-Etienne, de 2008 à 2014. Avant de venir dans la Loire, il avait été maire d’une petite commune du Sud-Ouest. « C’était un militant apprécié, infatigable en campagne électorale. Il était surtout un homme chaleureux et convivial », soulignent Johann Cesa et Jean-Paul Chartron.

Photo : archives FI (2011)