Saturday, December 05, 2020

« S’agira-t-il réellement de nouvelles installations, ou ce futur centre proposera-t-il simplement ou en partie des regroupements de praticiens déjà installés dans les quartiers stéphanois et sur le territoire métropolitain ? » C'est la question que posent les élus stéphanois de l'opposition du groupe Saint-Etienne Demain, à savoir François Boyer, Pierrick Courbon, Isabelle Dumestre, Ali Rasfi et Laetitia Valentin après l'annonce de l'installation d'un centre de santé pluridisciplinaire dans la galerie Dorian (lire). Tout en considérant que « c'est naturellement une bonne nouvelle, notre territoire étant durement frappé par le phénomène de désertification médicale », ils soulignent que « le solde net des nouveaux professionnels de santé installés sera le seul révélateur de la plus-value de ce projet ».

Ils regrettent par ailleurs «  que la vocation commerciale de la Galerie Dorian ne soit pas préservée ». « Avec la démolition à venir de l’îlot Eden, nous aurions pu y favoriser l’installation de locomotives commerciales favorables à l’attractivité du centre-ville, tout en installant un centre de soin sur le site de la Charité, préservant là encore l’activité historique du lieu ».