Thursday, November 26, 2020

Un grand sculpteur s'est éteint. Jean Cardot est décédé le 13 octobre à l'âge de 90 ans. Né à Saint-Etienne, Jean Cardot avait été élu membre de l’Académie des beaux-arts de l'Institut de France en 1983 au fauteuil de Paul Belmondo. Il présida l’Académie des beaux-arts en 1992 et 1997. Il a réalisé notamment les statues de Thomas Jefferson, Winston Churchill et Charles de Gaulle à Paris, de Jacques Chaban Delmas à Bordeaux et le monument en hommage à la Résistance et à la Déportation à Créteil. Dans la Loire, il a réalisé entre autres le Taureau mourant et la Semeuse (Saint-Etienne) et la petite Madone (Andrézieux-Bouthéon). « Tout portrait qu'on peint avec âme est un portrait non du modèle mais de l'artiste", nous disait-il en 2013, citant Oscar Wilde. C'était à propos de sa Marianne, sculptée pour la mairie de Saint-Jean-Bonnefonds. En 2014, plusieurs dizaines de ses oeuvres avaient été exposées à Pékin. Les funérailles de Jean Cardot auront lieu le 19 octobre dans l'église de Saint-Germain-des-Prés à Paris. Il sera inhumé dans le cimetière du Montparnasse.

Lire aussi:

> Jean Cardot expose 80 sculptures à Pékin (FI 2014)

> Une Marianne de Cardot à Saint-Jean-Bonnefonds (FI 2013)

> Le Jefferson de Cardot (FI 2006)

> Jean Cardot (FI 2006 petite notice biographique)

> Qu'est devenu le Christ de Cardot ? (FI 2008)

Photo d'archives extraite d'un film documentaire réalisé par son ami André Picon