Monday, October 26, 2020

Son nom ne vous dira peut-être rien. Il nous semble qu'assez peu de Stéphanois connaissent ce square. Il est situé dans le quartier de Valbenoite Centre 2, entre les rues des Passementiers et des Teinturiers. Il porte le nom du 102e régiment d'infanterie (ou 102e régiment territorial d'infanterie), une unité de réserve composée d'hommes d'âge plus avancé que les autres régiments cantonnés à Saint-Etienne. Il subit de lourdes pertes pendant la guerre de 14-18. Un petit monument aux morts lui rend hommage place Louis Comte à l'angle du cours Victor-Hugo et du square Jovin-Bouchard.

 Le square en question comporte un mur fontaine inspiré du bassin du Fer à Cheval du parc de Saint-Cloud. C'est « peut-être la seule fontaine monumentale qui reste à Saint-Etienne », relevait Olivier Longeon, élu municipal d'opposition, en 2016.

A son propos, les Amis du vieux Saint-Etienne se désolaient en septembre 2010 dans un court texte signé G.M.T. : « Il est attristant, en cette "année des jardins" de constater le pitoyable état d'un petit bijou mis en place à la Belle Epoque (début XXe, ndFI) (…). Sa terrasse avec balustrade et vases à l'antique, ses rampes d'escalier, son bassin, le mur orné de masques rejetant l'eau dans des coquilles, tout y évoque les jardins italiens de la Renaissance. Je l'avais photographié il y a deux ans : dans ce bref intervalle, la dégradation est très sensible. »

Dans les cartons depuis quelques années, le projet de réhabilitation avance. Une lettre « info travaux» de la Ville (septembre 2020) indique la rénovation et la reprise de l'étanchéité du bâtiment situé à l'arrière de la fontaine, la restauration et la remise en service de la fontaine. L'entreprise Chazelle y a pris ses quartiers. Le chantier est prévu pour durer jusqu'en mars environ, sauf aléas. A noter que l'AFPA (Agence Nationale pour la Formation Professionnelle des Adultes) est déjà intervenue sur le site.

Nos photos (2016 et 2020) :

Cette photo date de 2016. On remarquera la différence.

On remarquera ici encore, grâce à cette photo, que la fontaine ne comporte plus que deux masques (en fonte ?).