Wednesday, April 01, 2020

Dans le cadre du dispositif « Cité éducative » mis en place dans le quartier prioritaire de Tarentaize-Beaubrun, à Saint-Étienne, 100 000 euros avaient déjà été alloués en 2019. Pour la période 2020-2022, l'Etat versera près de 600 000 euros, annonce la préfecture de la Loire. Ce dispositif, rappelle-t-elle, « permet de fédérer autour du collège Gambetta tous les acteurs actifs dans le temps scolaire, périscolaire et extrascolaire (acteurs éducatifs, associatifs, culturels, sportifs, familles) pour accompagner chaque jeune depuis la petite enfance jusqu’à l’insertion professionnelle ». Et de souligner que c'est « le programme le plus ambitieux en matière de politique envers les quartiers prioritaires (100 millions d’euros mobilisés à l'échelle nationale pour les Cités éducatives d'ici à 2022, ndFI) depuis le lancement des programmes de rénovation urbaine en 2003 et 2014 ».