Friday, September 24, 2021

La demeure Chamoncel, autrement nommée Maison François Ier, à Saint-Etienne (seul monument historique classé avec le Puits Couriot) va être aménagée pour accueillir des espaces dédiés à la découverte de l’histoire urbaine, architecturale et paysagère de la cité. Elle deviendra ainsi la Maison du Patrimoine et des Lettres, confiée au service municipal Ville d'art et d'histoire. Comme son nom l'indique en effet, en partenariat avec la médiathèque de la Ville, des extraits de textes écrits par des habitants ou mettant en lumière Saint-Étienne seront diffusés dans la cour intérieure.

Par le biais de la panoscopie (photographie à 360°), quatre bâtiments de la ville y seront mis en lumière : les Maisons sans escalier, le Grand Cercle, la Préfecture et l’église Sainte-Marie. Seul élément physique de la scénographie, une maquette du bâtiment retracera l' histoire de sa construction et révèlera les techniques architecturales du Moyen Âge et de la Renaissance. Les informations seront transmises par des scènes de réalité augmentée visualisables par l’intermédiaire de la tablette. Une carte géante de 30 mètres carrés décomposera la ville en 15 quartiers. À travers sa tablette empruntée à l'accueil, le visiteur, qui « marchera » littéralement sur la ville, visionnera un film retraçant l’évolution urbaine et architecturale du quartier choisi...

Les travaux débuteront fin 2019/début 2020. Ouverture prévue courant 2020. 777 000 euros sont prévus pour l’opération. La DRAC participe au financement de la scénographie, conformément à l’engagement de l’État lié à la labellisation Ville d’art et d’histoire.

L’étude de programmation a été confiée au cabinet Syllab en 2017 et 2018. Le projet est depuis mené par la maîtrise d’œuvre composée d’un cabinet d’architecture du patrimoine (Feasson Gagnal Goulois de Saint-Chamond) et de l’agence de scénographie Les Charrons, installée à Saint-Étienne.

Photo FI, visuel Les Charrons

> Retour dans la Maison François Ier (2015)

> Le Grand Cercle (2018)

> Auguste Bossu (2017)