Wednesday, July 15, 2020

La saison touristique 2018 s’était achevée pour le château de la Roche avec une fréquentation en augmentation de 12% par rapport à l’année précédente, soit 13 532 visiteurs accueillis (11 990 en 2017). C'était même le meilleur score enregistré depuis 2007. Pour autant, en 2018 une étude de faisabilité a été menée par le Bureau d’Etude les Charrons, spécialisé en aménagement muséographique, pour renouveler l'offre du château. En effet, il s'est avéré que la clientèle locale (roannaise et ligérienne) était en baisse sur les visites guidées, même si elle reste très fidèle lors des animations, que le contenu de la visite théâtralisée apparaissait encore difficilement adapté pour les enfants et que le matériel audiovisuel commençait à montrer des signes de fatigue. Par ailleurs, les jeunes de 15 à 30 ans ne viennent pas, ou peu, sur le site. Les élus de la Communauté de Communes du Pays entre Loire et Rhône (Copler) ont donc lancé une consultation pour recruter des entreprises spécialisées en aménagement muséographique.

Le projet, d'un coût de 538 000 euros TTC, a consisté d'abord à axer le thème principal du Château autour de l’univers des années 1900 avec costumes, décors, accessoires et meubles, de façon à faire revivre une des périodes les plus marquantes de son histoire. Une visite guidée théâtralisée a vu le jour dans laquelle les visiteurs sont accueillis par des guides en costume incarnant M. et Mme Roustan. C'est Marie-Paul-Emile Roustan, un riche industriel roannais, qui avait restauré le château dans les années 1900 dans le style gothique, tel qu’il se présente aujourd’hui. D'autre part, il a été créé un escape game. Le principe est simple, on est enfermé (équipe composée de 3 à 6 personnes) dans une pièce et le jeu consiste à sortir de celle-ci dans la limite du temps imparti (60 minutes). Pour réussir il faut résoudre des énigmes, trouver des objets, des indices disséminés dans la pièce. Deux jeux différents sont proposés.

Dans le salon de réception, des séminaires ou réunions pourront être organisés, pour 20 à 25 personnes, avec toute la logistique nécessaire (vidéo-projection, internet, en-cas, traiteur…). Enfin, l'accessibilité a été améliorée : rampe amovible déployée sur demande pour l’accès à la terrasse, mise en conformité des escaliers intérieurs et extérieurs, prise en compte du handicap auditif avec une boucle magnétique à l’accueil et des audiophones à disposition lors des visites théâtralisées. Pour les personnes souffrant d'un handicap visuel, des plans en relief et documents en braille sont disponibles.

Initialement prévue au printemps 2019, la réouverture du site a été décalée au samedi 29 juin.

Photos FI sauf salon (dr)