Wednesday, July 15, 2020

La famille de Rochetaillée a cédé une partie de l'immeuble dont l'imposante façade (50 mètres de long) domine la place de l'hôtel de ville depuis 1840. Le groupe CIR (Compagnie immobilière de restauration) va y réaliser 46 appartements du T1 au T5.

 Spécialisée dans la restauration du bâti ancien en centre-ville, le groupe CIR conduit quelque 80 chantiers par an sur tout le territoire. A Saint-Etienne, un autre projet est en cours, rue de la République où une ancienne rubanerie est réhabilitée. L'immeuble accueillera 24 appartements du T1 au T3.

Le Grand Cercle est inscrit à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques depuis décembre 1984. « On veut lui redonner son aspect et sa fonction d'origine », explique l'architecte du patrimoine Luc Goupil. En restituant par exemple les garde-corps des balcons, déposés dans les années 70, les menuiseries des fenêtres... Dans les années 80, les appartements avaient été progressivement transformés en bureaux. A l'intérieur, dans les étages, des cloisons vont donc être démolies pour procurer une nouvelle disposition de l'espace. Concernant les fameux salons, « qui seront restaurés avec soin », leur utilisation future n'est pas encore connue : bureaux, salles...

Le budget d'investissement des travaux est de 6,5 millions d'euros. La maîtrise d'oeuvre du projet est assurée notamment par Dumetier Design architectes, cabinet ayant travaillé à la réhabilitation de l'hôpital Debrousse à Lyon. Début du chantier courant 2019. Livraison prévue fin 2021.

> lire aussi (2008)