Sunday, October 24, 2021

C'est en juillet 2000 qu'a été créé l'Etablissement de diffusion, d'impression et d'archives du commissariat de l'Armée de Terre en regroupant en un seul établissement les archives de Crouelle (63), la librairie de Pussay (91) et le service d'impression de Satory (78).

Il fut localisé sur une partie du site de Giat Industries à Saint-Etienne (ancienne Manufacture d'Armes). Celui-ci accueillant désormais la Cité du Design, l'Ediacat s'est replié courant 2009 vers Molina-La Chazotte, au 76 rue de La Talaudière, dans un bâtiment ayant appartenu à Manufrance puis repris par le groupe Casino, laissé vacant par sa filiale Easydis et rénové par un investisseur privé appartenant au groupe Affine. Des locaux d'environ 32 000 mètres carrés au total, sur trois niveaux de quelque 10 000 mètres carrés, occupés sous une forme locative via un bail de douze ans.

Son personnel est composé de 156 salariés en comptant tous les services, de direction, etc., dont sept militaires (deux officiers et cinq sous-officiers) et un certain nombre de fonctionnaires. Dirigé par un militaire, Bruno Malbon, il regroupe trois activités principales qui sont la librairie et diffusion, l'imprimerie et les droits individuels et archives.

La section librairie/diffusion, employant 28 personnes dont 20 ouvriers d'Etat, a pour mission notamment de réceptionner, stocker et distribuer toute la documentation réglementaire (imprimés, manuels, affiches, catalogues...) et les documents de communication. Sa capacité de stockage lui permet de gérer jusqu'à 18000 articles et elle dispose d'une logistique d'expédition moderne avec chaîne de préparation de commandes, chaîne de mise sous film, etc. L'Ediacat stocke également les ouvrages du Service historique de la Défense.

L'imprimerie (32 personnes) étudie, conçoit, imprime et façonne les papiers à en-tête, brochures, magazines, affiches, cartes diverses, plaquettes de communication... et propose des services multimédias comme la production ou duplication de CD et DVD. Cette section dispose de plusieurs presses offset, copieurs, robots de duplication et stations PAO. Et toute une chaîne de finition : plieuses, encarteuses...

Le bureau des droits individuels et archives emploie 40 personnes. Concernant les droits individuels, il est divisé en deux sections, l'une pour le personnel militaire et l'autre pour le personnel civil. Il établit les attestations visant à faire valoir ou annuler les droits des anciens personnels civils ou militaires. Le services des archives, quant à lui, réceptionne, conserve et met éventuellement à disposition d'autorités les archives collectives et individuelles (livrets de soldes des militaires et dossiers de rémunération des personnels civils). La capacité de stockage des archives avoisine les 36 km linéaires d'étagères.

En 2010, l'Ediacat va rejoindre le service du commissariat des armées et assurera de nouvelles missions interarmées, notamment en imprimant et en acheminant les bulletins mensuels de solde de l'ensemble des armées, services de santé et gendarmerie.

Nos photos:

Lire aussi:

> Un nouveau directeur à l'Ediaca (2011)

> Incendie à BBA: des nouvelles de l'Ediaca

> Nouveau directeur (2013)