Wednesday, January 26, 2022

vdec.jpg

Saint-Etienne: vue sur la Cotonne depuis la rue Durafour. Sur la colline, dominant la Ville, se trouve la statue de la Vierge érigée en 1954 à  la mémoire des victimes du bombardement américain, dix ans plus tôt.

Le 8 décembre, c'est la fête des lumières, célèbre à Lyon. A son origine, il y a une tradition catholique qui date de 1852.

Dans le calendrier liturgique, le 8 décembre marque surtout la fête de l'Immaculée Conception. En 1852, la statue de la Vierge devait être posée sur le clocher de l'église de Fourvière. C'était prévu  le 8 septembre, jour de la fête de la Nativité de Marie et date anniversaire du voe“u des échevins de 1643. Une inondation entraîna le report au 8 décembre.

Les feux d'artifice prévus à  cette occasion durent être annulés en raison de pluies torrentielles mais les Lyonnais, par dévotion, déposèrent des lumignons sur les rebords de leurs fenêtres. La tradition dure toujours. Saint-Etienne et la plaine du Forez à  l'époque étaient rattachés à  l'archevêché de Lyon (c'est toujours le cas du Roannais qui est un archidiaconé) et la tradition est aussi assez suivie dans la Loire.

illdx.jpgA Régny, il est (ou était...) de coutume d'organiser une marche aux flambeaux qui part de l'église pour rejoindre la chapelle de Naconne. A Montverdun, une procession aux flambeaux est aussi parfois organisée et à Saint-Marcel-de-Félines la grotte de Félines est illuminée.

A Montbrison, il fut un temps où la collégiale Notre-Dame était "embrasée". Pour cette édition, les quais du Vizézy et la mairie seront illuminés. A Saint-Etienne, il y eut ces dernières années une procession religieuse dans les rues de la ville.

Photos: collégiale de Montbrison et institution Saint-Paul à Saint-Etienne, un 8 décembre (archives FI)