Monday, October 23, 2017

Huit adjoints sur neuf du maire de Rive-de-Gier, et d'autres élus de la majorité, font connaître par un communiqué qu'ils se réservent la possibilité de démissionner collectivement.

Il avait été annoncé en septembre dans la presse que le maire, Jean-Claude Charvin, pourrait démissionner en octobre de ses mandats (il siège aussi au Conseil départemental). Jean-Claude Charvin avait fait part de cette intention au cours d'un bureau exécutif le 11 septembre... Quelques temps après, le premier magistrat de Rive-de-Gier annonçait dans la presse qu'il restait à son poste. « (…) nous avons rencontré Jean-Claude Charvin le 9 octobre pour lui soumettre une nouvelle gouvernance, et un fonctionnement différent dans sa globalité, écrivent les élus signataires de ce communiqué*. Ceci à travers notamment une restructuration de l'équipe, une nouvelle ventilation des délégations et un mode de prise de décisions collégiales par l'ensemble de l'exécutif. Il a accepté l'ensemble de nos propositions. Dans l'immédiat nous allons mettre en place cette nouvelle organisation pour un meilleur service en direction de la population. Nous nous réservons la possibilité de démissionner collectivement si nous considérons dans les semaines à venir que le nouveau fonctionnement n'est pas respecté...»

* Les adjoints Emmanuelle Charollais-Cheytion, Gérard Octroy, Geneviève Favergeon, Jean-Louis Rousset, Martine Hatterer, Philippe Jasserand, Corinne Dotto, Colette Marchand Cognet et plusieurs conseillers municipaux.

Photo : Jean-Claude Charvin (archives FI)