Monday, September 21, 2020

Les différents prix ont été décernés ce samedi. Le Grand Prix de la Ville de Saint-Étienne revient à  Nathalie Démoulin pour son 3e roman: La grande bleue.

Le Prix Saint-Étienne Métropole du livre Design a été décerné à  Jérôme Knebusch pour Notizen zu Berlin (Notices sur Berlin).

Marc-Antoine Mathieu s'est vu remettre le Grand Prix BD de la Ville de Saint-Étienne pour 3 secondes.

Le Prix Charles Exbrayat est revenu à  Marie Sizun pour Un léger déplacement.

Le Prix Claude Fauriel, qui distingue un livre qui évoque de près ou de loin Saint-Etienne ou sa région, revient à  Jeanne-Marie Sauvage Avit. L'action de son premier roman, Le printemps des femmes, se déroule à  Saint-Jean-Bonnefonds, a-t-elle expliqué. Il évoque le besoin d'émancipation des femmes et le rôle important qu'elles ont joué pendant la Grande guerre, quand les hommes étaient au front.

Enfin, Malek Chebel, auteur de nombreux travaux et ouvrages dans lesquels souvent il interroge la relation au corps et l'érotisme dans le monde arabo-musulman, a reçu le Coup de Coeur de l'Essai du Point pour L'Islam de chair et de sang - sur l'amour, le sexe et la viande.



Photos: Nora Khennouf, élue municipale, et Marie Sizun, Jeanne-Marie Sauvage Avit, Malek Chebel