Tuesday, November 29, 2022

La ville de Saint-Chamond annonce la réouverture de la médiathèque Louise Labé le 13 décembre prochain. Après onze mois de travaux de reconfiguration, elle accueillera sur 2000 mètres carrés au total, au rez-de-chaussée les ressources pour les adultes et la jeunesse, la musique et le service Info Jeunes, à l'étage des espaces de travail et les rayons de bandes dessinées. Trois automates permettront désormais d’effectuer des prêts et des retours en autonomie. Une trappe extérieure, côté parking, accessible tous les jours, permettra de rendre des documents en dehors des horaires d’ouverture.

Depuis le début de l’année, 32 personnes ont trouvé la mort sur les routes du département, soit 11 de plus que l’année dernière à la même période. Pour le seul mois d’octobre, on déplore 5 victimes d’accidents mortels.

Depuis le début de l’année, les policiers et les gendarmes de la Loire ont effectué au total plus de 70 000 contrôles et dépistages. Près de 7 500 infractions ont été relevées, conduisant à 2 105 mesures de suspension administrative du permis de conduire.

Les mois de novembre et décembre étant potentiellement très accidentogènes, la préfète appelle tous les usagers de la route à redoubler de vigilance et à veiller au strict respect du Code de la route.

Dans la nuit du 11 au 12 mai dernier, un canidé de type loup avait été percuté accidentellement par un véhicule à Saint-Martin-d’Estréaux. La préfecture fait connaître que les analyses pratiquées sur la dépouille de l'animal ont révélé qu'il s'agissait bien d'un loup, un loup de lignée italo-alpine qui était en phase de dispersion, précise-t-elle. « C’est-à-dire qu’il a quitté la meute pour chercher soit un nouveau territoire pour s’établir soit un partenaire pour se reproduire. » Et de souligner qu' « à ce stade, cet événement dans la Loire ne permet pas d’affirmer que le loup s’installe dans le département qui n’a observé aucune prédation depuis 2018.»

Dans la nuit du 26 au 27 février 2018, un loup avait attaqué un mouton à Saint-Pierre de Boeuf. Ce fut le premier constat de présence récente avérée d'un loup dans notre département.

> lire aussi: Salut à Ysengrin !

En septembre, le comité examinant les demandes de subventions au titre des fonds régionaux pour les acquisitions des musées et d’aide à la restauration a acté plus de 875 000 euros d’aides en faveur de 37 « Musées de France » du territoire Auvergne-Rhône-Alpes. Depuis 2018, entre 700 000 et un million d'euros ont été consacrés chaque année à ces investissements, d'après la Région qui donne quelques exemples d'acquisitions et restaurations concernées en 2022 (ci-dessous). Deux concernent des musées de notre département.

Ces deux fonds, mis en œuvre conjointement par la Région et la Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) Auvergne-Rhône-Alpes, servent, comme leurs noms l'indiquent, pour l'un à maintenir une politique d’acquisition ambitieuse et ainsi enrichir les collections, pour l'autre à assurer des opérations de restauration.