Thursday, September 24, 2020

Au 11 novembre, 705 avis avaient été donnés à Saint-Etienne, 85 à Montbrison, 80 à Roanne, 44 à Saint-Chamond, 41 à Saint-Just-Saint-Rambert...

Publié le 14 octobre

Le baromètre des villes cyclables est un enquête de la Fédération française des Usagers de la Bicyclette devant permettre de dresser un panorama exhaustif de l'état de la France cyclable. La première édition date de 2017. Celle-ci se termine le 30 novembre. Il y a deux ans, 816 personnes avaient répondu au questionnaire à Saint-Etienne, 99 à Montbrison et 50 à Roanne. Seules les communes ayant reçu 50 réponses minimum figureront dans le classement.

Au moment où nous publions, 438 personnes ont répondu à Saint-Etienne, 19 à Montbrison et 49 à Roanne.

Les questions portent notamment sur le ressenti de la situation du cycliste dans la commune (réseau d'itinéraires cyclables, conflits entre cyclistes et piétons, le respect des conducteurs de véhicules motorisés vis à vis des cyclistes, etc.), la sécurité et le confort des déplacements à vélo, le stationnement et les services vélo...

Concernant Saint-Etienne, la situation avait été jugée défavorablement en 2017 au vu des réponses collectées. Avec une note globale de 2,58 sur 6, la ville était classée en bas de tableau des villes de 100 000 à 200 000 habitants. De nombreux points faibles étaient mentionnés avec un nombre de réponses en dessous du seuil positif: inconfortabilité des itinéraires cyclables, circulation à vélo peu sûre pour les enfants et personnes âgées, mairie insuffisamment à l'écoute des usagers du vélo, non respect de la part des conducteurs de véhicules motorisés, manque de panneaux d'indication de direction, etc.

https://barometre.parlons-velo.fr/

Dans la Loire, la CFDT, la CGT, la CFTC et Solidaires relaient l'appel à la mobilisation pour le 14 novembre lancé par les organisations syndicales représentatives médicales et paramédicales AMUF, APH, CFE-CGC, CFDT, CGT, SUD, SN PHARE, UNSA, le collectif Inter Urgences, le collectif Inter Hôpitaux, le printemps de la Psychiatrie et la Coordination Nationale des comités de Défense des Hôpitaux et Maternités de Proximité. Une manifestation débutera à Saint-Etienne au départ de la Bourse du Travail à 14h30.

Les organisateurs exigent des négociations immédiates en matière de recrutement de professionnels supplémentaires, la revalorisation des salaires et la reconnaissance des qualifications des professionnels, le renforcement significatif des moyens financiers pour les établissements, l'arrêt de toutes les fermetures d’établissements, de services et de lits et enfin des mesures qui garantissent l’égalité de l’accès aux soins et prises en charge de la population sur tout le territoire.

Depuis un an, la chapelière-modiste de l’Atelier-Musée du Chapeau de Chazelles-sur-Lyon travaillait à la nouvelle collection de chapeaux automne-hiver 2019-2020. Celle-ci a été présentée au cours d'un défilé ce soir. À mi-chemin entre ethnologie, artisanat et art contemporain, cette collection est le fruit du regard d’une créatrice d’aujourd’hui s’inspirant de civilisations du monde entier.

Photos: Steph. Popakul pour FI

Le 13 novembre sera signée à l'hôpital Nord une convention départementale relative aux dépôts de plainte en faveur des victimes de violences conjugales. Elle sera signée en présence du préfet, du procureur de la République, de la directrice départementale de la sécurité publique ainsi que des directions des cinq établissements de santé signataires, à savoir, outre le CHU, les CH de Firminy, du Forez, de Roanne et l’Hôpital Privé de la Loire. Ce partenariat a pour but de faciliter les démarches judiciaires grâce à un dispositif simplifié permettant aux victimes de déposer plainte directement au sein de l’établissement de santé dans lequel elles se présenteront.

En lien :
> Zoom sur SOS Violences conjugales 42 (2008)

>>Violences conjugales: des intervenants sociaux dans les services de police et gendarmerie (2010)

>> Rassemblement pour dénoncer les violences faites aux femmes (2010)