Tuesday, July 27, 2021

Un grand sculpteur s'est éteint. Jean Cardot est décédé le 13 octobre à l'âge de 90 ans. Né à Saint-Etienne, Jean Cardot avait été élu membre de l’Académie des beaux-arts de l'Institut de France en 1983 au fauteuil de Paul Belmondo. Il présida l’Académie des beaux-arts en 1992 et 1997. Il a réalisé notamment les statues de Thomas Jefferson, Winston Churchill et Charles de Gaulle à Paris, de Jacques Chaban Delmas à Bordeaux et le monument en hommage à la Résistance et à la Déportation à Créteil. Dans la Loire, il a réalisé entre autres le Taureau mourant et la Semeuse (Saint-Etienne) et la petite Madone (Andrézieux-Bouthéon). « Tout portrait qu'on peint avec âme est un portrait non du modèle mais de l'artiste", nous disait-il en 2013, citant Oscar Wilde. C'était à propos de sa Marianne, sculptée pour la mairie de Saint-Jean-Bonnefonds. En 2014, plusieurs dizaines de ses oeuvres avaient été exposées à Pékin. Les funérailles de Jean Cardot auront lieu le 19 octobre dans l'église de Saint-Germain-des-Prés à Paris. Il sera inhumé dans le cimetière du Montparnasse.

Lire aussi:

> Jean Cardot expose 80 sculptures à Pékin (FI 2014)

> Une Marianne de Cardot à Saint-Jean-Bonnefonds (FI 2013)

> Le Jefferson de Cardot (FI 2006)

> Jean Cardot (FI 2006 petite notice biographique)

> Qu'est devenu le Christ de Cardot ? (FI 2008)

Photo d'archives extraite d'un film documentaire réalisé par son ami André Picon

Les principales nouvelles mesures au titre de l’alerte maximale dans les 53 communes de Saint-Etienne Métropole, en vigueur demain, samedi, ou lundi:

Fermeture des bars et établissements assimilés pendant deux semaines (bars à chichas).

Les restaurants pourront rester ouverts à condition de respecter un nouveau protocole sanitaire renforcé, à savoir six personnes au maximum par table avec un espace libre d’au moins un mètre entre les chaises des tables différentes. Le paiement au comptoir est interdit.

Tous les commerces devront fermer à 22h sauf exceptions (pharmacies de garde, stations service...).

Les lieux d’exposition, foires-expositions, salons, casinos... sont interdits d'ouverture de même que les brocantes et vide-greniers.

Les salles des fêtes et salles polyvalentes qui accueilleraient des activités associatives ce week-end fermeront à partir de lundi. Idem pour les piscines couvertes, comme les autres établissements sportifs.

Le taux d’incidence dans la Loire atteint 285,7 nouveaux cas pour 100 000 habitants, ce qui place le département au niveau le plus élevé de la région. Dans la métropole stéphanoise, il est de 378/100 000 (seuil d’alerte maximale: 250/100 000).

Source : préfecture

619 sites ont été retenus pour accueillir éventuellement les centres de préparation aux Jeux Olympiques et Paralympiques 2024. A Saint-Etienne, il s'agit du stade Henri Lux pour l'athlétisme, le complexe gymnique Séraph Berland pour la gymnastique artistique, la piste de BMX de Méons, la piscine Raymond Sommet pour la natation. Il y a aussi la future salle des sports du Gier, à Saint-Chamond, pour le basketball et le basketball fauteuil, à Andrézieux-Bouthéon le complexe sportif des Bullieux (athlétisme olympique, basketball, judo olympique, tir olympique) et l'Envol stadium (football), la base d'aviron de Cordelle, dans le Roannais, la ville de Feurs pour le basketball, basketball fauteuil, et rugby fauteuil. Ces équipements figureront dans le catalogue des centres de préparation qui sera proposé dès 2021 aux comités nationaux olympiques et paralympiques.

> lire aussi: la future salle omnisports du Gier

Son nom ne vous dira peut-être rien. Il nous semble qu'assez peu de Stéphanois connaissent ce square. Il est situé dans le quartier de Valbenoite Centre 2, entre les rues des Passementiers et des Teinturiers. Il porte le nom du 102e régiment d'infanterie (ou 102e régiment territorial d'infanterie), une unité de réserve composée d'hommes d'âge plus avancé que les autres régiments cantonnés à Saint-Etienne. Il subit de lourdes pertes pendant la guerre de 14-18. Un petit monument aux morts lui rend hommage place Louis Comte à l'angle du cours Victor-Hugo et du square Jovin-Bouchard.