Sunday, May 09, 2021

Son nom ne vous dira peut-être rien. Il nous semble qu'assez peu de Stéphanois connaissent ce square. Il est situé dans le quartier de Valbenoite Centre 2, entre les rues des Passementiers et des Teinturiers. Il porte le nom du 102e régiment d'infanterie (ou 102e régiment territorial d'infanterie), une unité de réserve composée d'hommes d'âge plus avancé que les autres régiments cantonnés à Saint-Etienne. Il subit de lourdes pertes pendant la guerre de 14-18. Un petit monument aux morts lui rend hommage place Louis Comte à l'angle du cours Victor-Hugo et du square Jovin-Bouchard.

La situation épidémique continue de se détériorer dans la Loire depuis le passage du département en «zone de circulation active du virus» le 11 septembre. Le taux d’incidence (nombre de personnes infectées sur une semaine) atteint 151/100 000 habitants au 25 septembre, contre 41/100 000 il y a un mois. Le taux de positivité s’établit à 8,6% au 24 septembre. Le nombre d’hospitalisations continue d’augmenter (114 au 24 septembre) tout comme celui des entrées en réanimation (17 au 24 septembre). Le nombre de clusters augmente également, avec 13 clusters de niveau critique suivi par l’Agence Régionale de Santé.

A Saint-Etienne, le taux d’incidence est de 163/100 000 habitants. 180/100 000 habitants à l'échelle de la métropole et jusqu'à 200/100 000 dans certaines communes des vallées du Gier et de l’Ondaine et dans certaines communes moins urbanisées du territoire. Le taux d’incidence en métropole chez les plus de 65 ans atteint 127/100 000 au 24 septembre.

Le taux d’incidence a dépassé 150/100 000 à Roanne et dans plusieurs communes limitrophes.

Source : préfecture ce jour

> Les mesures qui s’appliqueront à compter du samedi 26 septembre et du lundi 28 septembre (arrêté préfectoral)

Marc Chassaubéné a été élu ce vendredi président du conseil d'administration de l'Etablissement public de coopération culturelle (EPCC) Cité du design - Ecole supérieure d'art et de design. Stéphanie Calaciura est vice-présidente. L'adjoint au maire de Saint-Etienne et vice-président de Saint-Etienne Métropole chargé de la culture, du design et du numérique, succède à Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne et président de Métropole. Stéphanie Calaciura est adjointe au maire de Saint-Chamond déléguée à l'attractivité, au commerce, au tourisme, au design et à la communication, et conseillère métropolitaine.

Photo : archives FI

Une famille dite « nombreuse » – traditionnelle avec les deux parents et leurs enfants ou monoparentales ou recomposées, peu importe - compte trois enfants ou plus. En 2016, en Auvergne-Rhône-Alpes, elles étaient au nombre de 204 600, soit une famille sur cinq. Un mineur de la région sur trois vit dans une famille nombreuse, proportion identique à la moyenne métropolitaine.

Dans le Rhône et la Loire, une famille sur quatre est nombreuse. C'est la part la plus élevée des départements régionaux. Le niveau de vie médian de ces familles est inférieur à celui des familles plus petites, malgré des prestations sociales plus conséquentes. Elles sont deux fois plus touchées par la pauvreté que les autres. 

Les familles nombreuses de type traditionnelles sont majoritaires quel que soit le département observé. La Haute-Loire est celui qui abrite la part la plus importante (74%),alors qu’elle est la plus faible dans l’Allier (57%). Les autres familles se partagent équitablement entre familles monoparentales d’une part (entre 11% en Haute-Loire et 23% dans l’Allier) et familles recomposées d’autre part (entre 12% dans le Rhône et la Loire et 20% dans le Cantal et l’Allier).

Source : Insee Auvergne-Rhône-Alpes, septembre 2020

* Dans « Famille heureuse », titre des Négresses Vertes