Friday, February 03, 2023

(publié en 2007) L'espace culturel et d'animation de Fontanès, dans les Monts du Lyonnais, a été inauguré par le maire Paul Guyot, Rémy Guyot, vice-président de Saint-Etienne Métropole en charge du tourisme et le sénateur-maire Michel Thiollière. Il est situé dans l'ancienne grange du château de Fontanès, acheté par la communauté d'agglomération en 1999, au coeur d'un parc de 5 hectares dominant la plaine du Forez et les contreforts du Pilat.

Les travaux qui portaient sur la réhabilitation des 320 mètres carrés de l'aile nord du château ont été achevés en 2006 pour un coût de 700 000 euros. Il s'agit d'un bel exemple de reconversion réussie du patrimoine local et seulement un premier pas. En effet, les trois bâtiments qui composent le château couvrent pas moins de 2500 mètres carrés. A terme, le bâtiment central du domaine pourrait accueillir un hôtel-restaurant. Dans l'aile sud pourraient être aménagés des logements ou des locaux destinés à  des artisans. Par ailleurs, d'autres projets, plus modestes, seront menés dans le domaine et le village: réhabilitation de l'étonnant pigeonnier, aménagement de l'ancien lavoir et de l'espace qui l'environne, mise en place d'une table d'orientation et d'un sentier botanique.

Ils sont venus, ils sont tous là  ! Il y a Biscuit, Anjou, Bol d'Or, Barman, Atlas, Beguin, Barnum et Bonus. Et même - c'est formidable ! - Bruce Lee et Barbe bleue ! Vingt reproducteurs bovins de la plus belle espèce - charolaise - mesdames !

Une quarantaine de groupes de supporters actifs de L1, L2, national et divisions inférieures, venus de toute la France, se sont réunis le 20 janvier 2007 à  Paris et ont décidé de s'unir au sein de la Coordination Nationale des Supporters (CNS). Ainsi que l'a indiqué le portail Novopress, il y a un constat simple à  l'origine de cette initiative : "En 2007, les supporters sont une catégorie clairement à  part dans la société française. Il s'agit en effet du seul groupe social dont les droits de citoyen sont régulièrement et allègrement bafoués et « durant ces derniers mois, les supporters de football ont fait l'objet d'un acharnement judiciaire et répressif sans précédent, qui s'est accompagné d'une diabolisation systématique de la part des médias. » Cette organisation a pour but de défendre la cause du peuple des tribunes : Supporter librement son équipe dans un football à  dimension populaire."

Le 23 février 1944, Joseph Staline ordonnait la déportation du peuple tchétchène et le démantèlement de la République autonome de Tchétchénie-Ingouchie fondée en 1922. Accusés d'avoir collaboré avec les nazis, environs 480 000 Tchétchènes et Ingouches furent déporté-e-s vers les steppes du Kazakhstan et du Kirghizistan. Des dizaines de milliers de personnes ont péri. Certains avancent le chiffre de 170 000 morts.