Monday, December 05, 2022

Jeudi 17 mars, la place William Henry Hunt sera inaugurée à Saint-Etienne à l'angle des rues Lenôtre et Javelin Pagnon, dans le secteur de la Cité du désign. Christopher Crawford, consul des Etats-Unis à Lyon, devrait être présent. William Henry Hunt était un afro-américain, né dans le Tennessee dans les années 1860, dans un pays meurtri par la guerre civile (Guerre de Sécession). Il fit toute sa carrière dans le Département d'Etat (équivalent du ministère des Affaires étrangères). A ce titre il fait figure de pionnier. D'abord consul des Etats-Unis à Tamatave, à Madagascar, il fut ensuite nommé à ce poste à Saint-Etienne. Il y resta vingt ans, de 1906 à 1927, avant de rejoindre, toujours comme consul, la Guadeloupe puis les Açores (Portugal) et le Liberia. Le consulat des USA à Saint-Etienne, qui existait depuis 1867, situé place de l'hôtel de ville, ferma avec le départ de Hunt. Celui-ci décéda en 1951. Très apprécié à Saint-Etienne, le diplomate y fut l'un des promoteurs du rugby. Il présida le Racing club stéphanois puis Racing club forézien et enfin le Stade forézien universitaire. Lire à ce sujet l'ouvrage de Christian Sigel consacré à l'histoire de ce sport dans notre ville.

> lire aussi (William Hunt y figure en photo d'introduction)

__

Le Premier ministre sera accompagné de Florence Parly, ministre des Armées. Le service communication de l'Hôtel Matignon indique que le chef du gouvernement et la ministre visiteront les chaines d’assemblage des véhicules de combat terrestre issus du programme Scorpion qui vise à moderniser les équipements de l’armée de terre, à l’occasion de la livraison des 20 premiers véhicules de reconnaissance et de combat Jaguar.

Et de préciser que le Premier ministre y annoncera « la commande à l'entreprise d'armement d’une version améliorée du système d’artillerie Caesar dans le cadre de la loi de programmation militaire (LPM) 2019-2025 qui a pour objectif, notamment, le renouvellement de 3 300 véhicules blindés ».

En complément des 20 premiers Jaguar sortis des chaînes de production de Roanne, l’année 2022 verra la poursuite des livraisons des nouveaux véhicules blindés ainsi que celle du premier char de combat Leclerc rénové.

Avec Sarah El Hairy, secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, chargée de la Jeunesse et de l’Engagement, Jean Castex se rendra aussi au lycée agricole de Roanne-Chervé, à Perreux, à la rencontre de jeunes effectuant le séjour de cohésion dans le cadre du service national universel (SNU).

La gendarmerie nationale annonce le démantèlement d’un groupe criminel organisé qui sévissait dans la région Auvergne-Rhône-Alpes. Il était spécialisé dans les cambriolages nocturnes de résidences. Un groupe de travail baptisé « Shkoder42 » avait été mis en place l'année dernière par les gendarmes de la section de recherches de Lyon et le groupement de gendarmerie départementale de la Loire. Une opération judiciaire d’envergure a été déclenchée sur commission rogatoire le 8 février dernier dans la région stéphanoise. Cinq personnes ont été interpellées. Le receleur (56 ans, d'origine algérienne) et deux Albanais dont l'organisateur (32 ans) ont été mis en examen et écroués sur décision du juge des libertés et de la détention dans le cadre de mandats de dépôts criminels. Deux autres individus mis en cause pour leur participation à un petit nombre de faits ont été laissés en liberté. Au cours des différentes perquisitions, des bijoux volés et du matériel multimédia ont été découverts. La gendarmerie précise qu'il s’agit d’une petite partie du préjudice total, estimé à environ 450 000 euros, le magistrat instructeur étant saisi de près de 150 cambriolages commis entre juillet 2021 et janvier 2022, principalement dans notre département. Mais cette bande pourrait être à l’origine de plus de 300 cambriolages.

Photo/dr

10 000 œufs de saumon, en provenance du Conservatoire National du Saumon Sauvage (CNSS) situé à Chanteuges, en Haute-Loire, vont être déposés le 15 février dans l'incubateur situé dans le Parc de Beaulieu à Riorges, près de la rivière le Renaison. Cette opération est reproduite chaque année depuis sept ou huit ans dans le cadre d'un projet de réintroduction du saumon dans le fleuve Loire.

Photo du transfert des œufs dans l'incubateur/dr