Thursday, November 26, 2020

Une famille dite « nombreuse » – traditionnelle avec les deux parents et leurs enfants ou monoparentales ou recomposées, peu importe - compte trois enfants ou plus. En 2016, en Auvergne-Rhône-Alpes, elles étaient au nombre de 204 600, soit une famille sur cinq. Un mineur de la région sur trois vit dans une famille nombreuse, proportion identique à la moyenne métropolitaine.

Dans le Rhône et la Loire, une famille sur quatre est nombreuse. C'est la part la plus élevée des départements régionaux. Le niveau de vie médian de ces familles est inférieur à celui des familles plus petites, malgré des prestations sociales plus conséquentes. Elles sont deux fois plus touchées par la pauvreté que les autres. 

Les familles nombreuses de type traditionnelles sont majoritaires quel que soit le département observé. La Haute-Loire est celui qui abrite la part la plus importante (74%),alors qu’elle est la plus faible dans l’Allier (57%). Les autres familles se partagent équitablement entre familles monoparentales d’une part (entre 11% en Haute-Loire et 23% dans l’Allier) et familles recomposées d’autre part (entre 12% dans le Rhône et la Loire et 20% dans le Cantal et l’Allier).

Source : Insee Auvergne-Rhône-Alpes, septembre 2020

* Dans « Famille heureuse », titre des Négresses Vertes

Le célèbre chef est décédé ce jour au Coteau à l'âge de 92 ans. Dans un communiqué, le sénateur Jean-Claude Tissot lui rend hommage : « Le décès du chef roannais triplement étoilé, Pierre Troisgros, est une bien triste nouvelle. La Loire perd un homme de grand talent. Engagé pour l’agriculture et défenseur de notre terroir, il appréciait particulièrement travailler les produits locaux et avait participé au développement des vins de la côte-roannaise. Parrain emblématique du Téléthon dans la Loire et soutien de la Banque alimentaire 42, il était un grand humaniste et un homme soucieux des autres. J’ai une pensée toute particulière pour sa famille et ses proches.Après toute une vie derrière les fourneaux, il laisse derrière lui un héritage culinaire sans pareil, porté aujourd'hui par son fils Michel et son petit-fils, César. »

Photo : Pierre Troisgros avec le viticulteur roannais Stéphane Sérol (archives FI)

Le Xanadu stéphanois de la consommation a ouvert ses portes aujourd'hui. Destiné « à capter les 500 millions d’euros, estimés par la CCI, qui sont dépensés chaque année en dehors du département, et qui constituent autant d’opportunités en moins pour la création d’emplois » (Gaël Perdriau ce matin lors de son discours inaugural), le centre commercial regroupe une cinquantaine de boutiques, une vingtaine de lieux de restauration et sept consacrés au loisirs. Il est dominé par une sculpture en inox de dix mètres de haut, pesant 5,5 tonnes, intitulée « La magie de Lucie ». Réalisée par David Mesguich, elle représente une petite fille tenant un babet dans ses mains. L'opérateur Apsys et les architectes stéphanois Yannick Pascal et Julien Rivat ont fait appel au designer Joran Briand, du studio Briand & Berthereau (qui a notamment réalisé les résilles béton du Mucem de Marseille) pour dessiner la mantille qui le surplombe. Sur un site d'une quinzaine d'hectares, un millier d'arbres ont été plantés et plusieurs dizaines de milliers de végétaux de 90 essences différentes (au total, quatre hectares d'espaces paysagers). Quelques photos :

L'ancien maire PS de La Talaudière (1996 – 2017) et farouche opposant à l'A45 est décédé à l'âge de 76 ans. Il avait démissionné pour être remplacé par Ramona Gonzalez-Grail, sa première adjointe depuis 1998 et dont le mandat a été reconduit cette année lors de l'élection municipale.

Photo: archives FI