Thursday, April 02, 2020

Les étudiants du cycle recherche de l'EDSASE ont travaillé pendant plus d'un an sur cette exposition consacrée au tuning, qu'Eric Darras, sociologue, définit comme "l'art de personnaliser son véhicule (vélo, moto, tracteur, automobile, camion). L'idée [restant] de fabriquer un véhicule unique, le sien". Le dernier numéro de la revue Azimuts, revue de recherche en design que dirige Marc Monjou, l'un des deux commissaires de l'expo, en constitue le fonds scientifique, recueil de textes et entretiens sur cette pratique, évoquée sous l'angle de l'esthétique, du design, de la technique..." Le tuning est un monde gigantesque bourré de clichés, nous dit Rodolphe Dogniaux. L'exposition, avec son titre existentiel, puisque des tuneurs consacrent leur vie à  cette passion, explore le rapport, les frontières poreuses, entre tuning, art et design." Quelque 70 oeuvres de toutes sortes (objets, photographies, vidéos, installations) sont exposées. Le visiteur est accueilli par les images du clip de "Signatune" (DJ Medhi), réalisé par Romain Gavras, et une limule démesurée équipée d'un aileron, une blague de Samir Mougas - comme si cette espèce marine panchronique n'avait pas encore atteint sa perfection formelle et biologique - éclairée par des néons de Sylvie Fleury: "Faster! Bigger! Better!" On ne pourra manquer le Soft serve boat de Maxime Lamarche, conçu façon "rat'style" à  partir d'une Ford Taunus 76, et l'Aérofiat d'Alain Bublex. Mais si le tuning automobile en est logiquement le centre de gravité,  l'exposition présente d'autres objets comme une boite de métal "Do hit chair", après transformation, de Marijn Van Der Poll ou une chaise de Superflex découpée dans une chaise industrielle s'inspirant du modèle "Myren" ("fourmi") d'Arne Jacobsen. Superflex découpe dans le bois la forme originale qu'avait pensée le designer danois dans les années 50. Ou comment faire de l'identique à  l'authentique à  partir d' une forme imitée.
.
.
Jusqu'au 15 juin 2015 au Musée d'Art et d'Industrie de Saint-Etienne. Le 4 avril de 14h à 18h, réunion de teams de tuneurs dans les jardins du musée.
__
L'essence du beauf ? Extrait d'une discussion sur le tuning dans wikipedia:
" C'est exact, cet article devrait préciser que le tuning ne concerne pas que la voiture. Personnellement, je suis assez intéressé par ce concept (encore tout nouveau pour moi) qui parle de bricoler pour obtenir des résultats inimaginables; pas dans le domaine des voitures mais plutôt en informatique. C'est d'ailleurs pour ça que je suis venu sur cette page.
Cela dit il y a un petit passage que je trouve suspect: "Le terme de beauf y est en outre souvent associé [au concept de tuning]. Les détracteurs du tuning lui reprochent entre autre le mauvais goût dont pâtissent certaines transformations." Passage court peut-être mais situé carrément au début. J'ignore qui a écrit ça mais ce n'est certainement pas un amateur de tuning! En plus, quel intérêt d'écrire ça? Si on n'aime pas le tuning, on s'adonne à une autre activité, voilà tout. La peinture ou le canevas par exemple. Et si après on trouve ça beauf... D'ailleurs ça veut dire quoi, "beauf"?"
Bon, c'est vous les connaisseurs, je vous laisse l'initiative de virer ce passage vous-même. C'est vous qui voyez. Moi, je préfère attendre de savoir ce que vous en pensez."
 
Jean3oarsman 18 juillet 2007 à 13:59 (CEST)"