Sunday, April 14, 2024

Le projet est porté par le Musée d'art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole et la Cité du design, accompagnés par un comité scientifique. Son ouverture est prévue au printemps 2025. Elle sera installée au sein du bâtiment 242 de la Cité du design, ancienne Manufacture d'armes. De même que le bâtiment 243, qui hébergera pour sa part l’accueil du quartier créatif, constitué d’une billetterie et d’une boutique-librairie, le bâtiment 242 sera réhabilité par l’agence d’architecture SILT, accompagnée des scénographes et muséographes dUCKS scéno, en lien avec la conservation régionale des monuments historiques.

La Galerie nationale du design déploiera, sur environ 1000 mètres carrés, des espaces d’exposition, de médiation et de manipulation d’objets. La salle d’exposition se présentera sous la forme d’une grande nef, modulable en fonction des projets. Les arcades qui rythment les façades et les poutres principales en béton seront mises en valeur. Un atelier pédagogique prendra place en mezzanine.

Visuel: Silt architectes / Piotr Banak

Elle aura lieu du 21 mars au 22 avril. Sa commissaire principale est la franco-américaine Lisa White, à la tête du département Lifestyle and Interiors/Vision de WGSN, un des grands cabinets de veille des tendances, installé à Londres.

Caroline Tisserand, 41 ans, est la nouvelle directrice générale de l’EPCC Cité du design – ESADSE.

Diplômée de l’École des Mines de Nancy, Caroline Tisserand a notamment été la directrice générale de Rubika, une école professionnelle d’enseignement supérieur et de formation à la création numérique appliquée à l’animation, au jeu vidéo et au design qui compte trois campus internationaux (Valenciennes - France, Puné-Inde et Montréal – Canada).

Photo/dr

A la Biennale Design, une exposition sur le design de Détroit est présentée dans un espace de la Platine de la Cité du design. On la doit à Public Design Trust, établi à Détroit et composé exclusivement de femmes, qui l'a imaginée peu de temps après que l'Unesco eut désigné Détroit comme la première Ville du Design aux Etats-Unis (fin 2015). Parmi les pièces exposées pour raconter l'héritage et la culture design de la ville figure le « Blue Bird Stage ». Cette scène, présentée comme « un exemple unique d'art et de design afro-américain vernaculaire du milieu du 20e siècle », faisait partie du Blue Bird Inn, un night club de jazz aujourd'hui abandonné dans lequel se sont produits des centaines de musiciens, dont Miles Davis, John Coltrane, Tommy Flanagan (Beyond the Blue Bird, 1991), James Jamerson. Elle a été sauvegardée et restaurée par une organisation à but non lucratif, fondée en 2012, qui œuvre à la sauvegarde et à la valorisation des divers et riches héritages musicaux de Détroit.