Wednesday, September 23, 2020

 

Chansonnier et poète acide, Ridan nous a dit qu'il allait faire la gueule si Sarkozy était élu, parce qu'il "ne se sent pas libre avec ce gars".

 

"Parce qu'il ne construit rien de fraternel, seulement de la peur et que ce n'est pas comme ça que j'ai envie de vivre." Plutôt que de miser sur la fortune et la peur, il préfère encore la pauvreté et la raison. Il dit aussi que c'est la société qui lui donne le statut d'artiste, "une espèce de piédestal à  la con" pour un être humain qui met simplement en chansons la réalité de son quotidien et de celui des gens qui l'entourent. Un peu sur la brèche, dans un difficile numéro d'équilibriste entre douceur et violence, Ridan a inauguré le 16e festival Paroles et Musiques. Et prêché de sa voix grave, il est vrai devant un public déjà  convaincu, ses envies et ses craintes. Au pays de M3D, "elle pleure, elle pleure ma planète..." a certes un petit air de déjà  entendu mais en cette période de grand nombrilisme hexagonal, Ridan ne craint pas de l'affirmer: "La Terre existe en dehors des frontières de la France !"