Monday, September 21, 2020
Lors d'une Fête du livre, sur le thème du bonheur, nous étions allés poser la question à  quelques auteurs et passants, bouquinistes et commerçants: "Quel livre et/ou lecture vous a procuré le plus de bonheur et/ou plaisir ?" Il pouvait s'agir d'un roman, une BD... d'une lecture ou d'un livre comme objet, "livre culte" ou dernière lecture marquante.

Voici quelques réponses, glanées ici ou là  et autant d'idées de lectures :

 

Joelle répond sans hésitation: "Espoir dans les rues, de Jeannette Lukas". Le livre propose le témoignage d'un couple hollandais parti au Brésil à  la rencontre des gamins des rues. " Il donne une très belle leçon de vie en évoquant des personnes qui ont renoncé à  énormément de choses pour se lancer avec confiance dans un travail particulièrement éprouvant ", explique la gérante de la Librairie Chrétienne, à  Saint-Etienne. "On se sent vraiment tout petits. De lire un témoignage comme ça, vécu dans la confiance totale, la foi et l'obéissance, avec toutes les bénédictions qui en découlent me procurent énormément de joie."

Dans la librairie d'à  côté, "Des bulles et des hommes", Luc est plus hésitant. "Le bonheur par rapport à  quoi ? C'est très vaste... Globalement, c'est un album local: Servitude d'Eric Bourgier et David." Le premier tome, Le chant d'Anoroer est sorti en 2006. La suite est prévue pour bientôt. " Pleins d'albums m'ont procuré beaucoup de bonheur mais celui-là  particulièrement parce qu'on a suivi tout le travail des auteurs, depuis les premières planches, et cette attente a duré plus de deux ans. A la lecture, ça a été un très grand bonheur..."

bonheurlivre.jpg

Un peu plus loin, nous voici à  "L'Etrange Rendez-vous", une autre librairie spécialisée dans la BD. " C'est l'éternelle question, fait remarquer Gérard, quelle BD vous emmèneriez sur une île déserte ? Ben..., ça dépend des jours ! C'est difficile, surtout quand on en a fait son métier !" Mais il va trouver Gérard... Gérard ? " Je pense que la pierre angulaire de la Bande Dessinée, c'est Maus, de Spiegelman. C'est un des bouquins qui m'a le plus marqué, même si le mot bonheur est mal adapté..."

"Et je suis obligé de le faire, parce que c'est vraiment du bonheur, j'étais ado et ça m'a beaucoup marqué, c'est les Dingodossiers de Gottlieb. C'est un auteur qui m'a vraiment lancé dans la BD. La rubrique-à -brac, etc. Je lisais ça dans "Pilote" et ça me faisait marrer, et je pense que le bonheur c'est aussi synonyme de zygomatique..."

Finalement, il est disert Gérard. Pour conclure, il lâche même son coup de coeur pour l'année en cours: Spirou et Fantasio, par Emile Bravo. "Parce que Spirou et Fantasio c'est incontournable et la version qu'il en a faite est un vrai bonheur..." Un bonheur ancien qu'une idée neuve remet au goût du jour, en remontant aux origines du petit groom, né en 1939 !

bonheurlivredx.jpg

On change complètement de registre avec Fabrice, un jeune homme d'origine africaine:"La Bible, parce que c'est le livre qui fortifie mon âme et me conforte. J'ai lu beaucoup de livres mais aucun ne m'a procuré plus de bonheur, de Genèse à  Apocalypse."

Le Livre des livres pour couper court ? C'est déloyal comme pourrait l'être le Kâmasûtra...

" Martin Eden de Jack London. C'est un livre qui m'a beaucoup marqué. C'est l'histoire d'un personnage qui au départ a une vie difficile et qui, à  force de volonté, réussit à  réaliser son rêve de devenir écrivain. C'est formidablement bien écrit et moi, ça m'a beaucoup touché. C'est une histoire universelle qui peut concerner tout le monde. A la lecture, on se sent impliqué, concerné par cette histoire." (Alain Szelong - auteur)

tardy.jpg
Illustration de Tardi pour Voyage au bout de la nuit

"Je considère que Louis Ferdinand Céline est un très grand écrivain. Et Chateaubriand un immense écrivain, Marcel Proust aussi. Je trouve que nous avons des sommets dans des genres différents de langue française. Je vois peu de gens capables, aujourd'hui, d'atteindre leurs qualités: richesse de la langue, beauté du verbe, passion dans le récit et justesse de l'observation psychologique. Je citerai donc Voyage au bout de la nuit, Mémoires d'Outre-tombe et A la recherche du temps perdu évidemment. On peut lire A la recherche du temps perdu plusieurs fois car on y découvre toujours de nouveaux aspects. C'est un livre fascinant sur les sentiments et les impressions. Et c'est un livre très drôle, très amusant si on y fait attention..." (Jean des Cars - auteur)

trucjf.jpg

L'Alchimiste, répond Jasmine. "Ce livre a été comme un déclic. Il m'a fait comprendre beaucoup de choses et m'a apporté de la confiance en moi-même. Je me souviens de l'émotion quand je tournais les pages. Ce n'est pas ennuyeux, c'est facile à  comprendre et efficace. Je suis partie en Espagne avec ce bouquin sous le bras; j'ai lu la traduction anglaise... J'en avais tellement besoin de ce livre ! Il m'a pété la tête. Je citerais aussi L'Ancien secret de la Fleur de vie, de Drunvalo Melchizedek, qui m'a permis d'approcher certains mystères..."

M.E.M. nous a communiqué sa réponse par mail. "La métamorphose de Franz Kafka: Drame poétique traversant les fondamentaux de la condition humaine: la question du regard, des apparences; de l'identité, l'incommunicabilité, la mort."

bonheurlivtretrs.jpg
Carte postale pragoise (archives FI)

" Je suis incapable de vous dire " , répond Jacques Plaine. " Je peux dire que c'est le dernier livre que je lis qui me passionne mais je ne peux pas dire qu'il y ait eu un livre, dans ma vie, qui ait modifié mon comportement de façon significative. Un livre d'enfance peut-être. Je me souviens d'un bouquin quand j'étais très gamin qui s'appelait Le fond du sac et dont je ne regardais que les images."

Jean Verdon fut certainement le plus long à  répondre. La question posée était celle du bonheur. L'emploi du mot semble l'avoir embêté. Il a tenu à  répondre sur la question du plaisir. En cherchant dans ses souvenirs de lecture celle qui lui avait procuré du bonheur...

"Le plus de bonheur ? C'est difficile, il faudrait définir le bonheur. Autrefois Les trois mousquetaires m'ont procuré beaucoup de bonheur. Je dirais du plaisir plutôt que du bonheur... Des grands textes du Moyen Age m'ont procuré du plaisir... Je lis beaucoup vous savez... Des ouvrages de Balzac autrefois; j'ai éprouvé beaucoup de... bonheur à  les lire. J'ai beaucoup aimé Stendhal également. Pour l'atmosphère, le style, les intrigues, la manière dont les personnages sont dépeints. Qu'est-ce que je pourrais vous dire ?"

Après avoir parcouru la bibliographie d'un de ses ouvrages "pour avoir des idées": "Des ouvrages de Jacques Le Goff, parce que je travaille sur l'histoire des mentalités au Moyen-Age. J'ai eu beaucoup de plaisir, comme lui, à  essayer de retrouver la manière dont les hommes de cette époque pensaient et vivaient. J'ai également trouvé beaucoup de plaisir dans les ouvrages de Duby, non seulement à  cause de l'érudition mais aussi pour le style, la manière d'écrire."

"Le bonheur pour moi, en ce qui concerne les livres, c'est quand il me happe, me tient même s'il raconte de la noirceur. Ce fut le cas avec La route de Cormac McCarthy. C'est un grand grand grand texte, sans effets, avec toute sa noirceur justement. C'est une lecture extraordinaire." (Malika Mokkedem - auteur)

" Je pense que c'est comme les vins; un écrivain peut avoir un bon cru ou un mauvais cru. Le plus grand bonheur ancien, ça a été un livre de Boulgakov: Le Maître et Marguerite. Je trouve dans l'oeuvre de Boulgakov un humour féroce et toujours plein de générosité. Récemment c'est l'oeuvre d'Irwin Yalom qui m'a beaucoup marquée. Il rentre dans la psychologie humaine dans tous ses travers et il y cherche quand même une certaine bonté..." (Henriette Chardak - auteur)

bulg.jpg
Détail de l'illustration de couverture de l'ouvrage d'Ellendea Proffer consacré à  l'écrivain russe

"Il y a une lecture qui me procure à  chaque fois un très grand bonheur. C'est La Comédie humaine de Balzac. Chaque fois que je me replonge, j'y retrouve un bonheur différent. Et finalement c'est ça le bonheur. C'est toujours aller avec le même livre ou la même personne et à  chaque fois trouver une raison d'aimer." (Jean-Louis Debré - auteur)

"Je n'ai pas de livre-culte. J'ai des livres... Aucun livre ne se ressemble et aucun plaisir ne se ressemble. Donc le livre sera en accord avec le moment ou la période qu'on vit. Il y entrera, aidera ou n'aidera pas... Disons quand même qu'il y a beaucoup de mecs qui m'ont donné du plaisir. Je ne peux pas faire un tri mais il y a beaucoup de monde...

Après un moment de réflexion, Richard Bohringer lâchera quand même quelques noms: Rimbaud, Hugo, Jack London, Le Clézio. Et un titre: Lettres à  un jeune poète (Rilke).

" Mais c'est comme les films. Tous les films qui n'étaient pas bien m'ont quand même apporté des choses. "

txtrilke.jpg
Détail de la couverture d'une Anthologie du poète autrichien
Editions Textuel, collection "L'oeil du poète"

"Le livre qui m'a procuré le plus de plaisir, actuellement, c'est celui d'un jeune auteur, Jean-Baptiste Del Amo, et qui s'appelle L'Education libertine. C'est un très beau livre, très bien écrit et je pense qu'il est promis à  un bel avenir, peut-être le Goncourt. C'est bouleversant." (Hervé Vilard - auteur)

" Mon plus grand bonheur c'est Ce que le jour doit à  la nuit. Il m'a beaucoup apporté car l'ambition que j'avais pour ce livre a abouti. Beaucoup de gens l'ont accueilli comme je l'espérais. Je suis heureux car c'est un livre que je partage avec les gens que j'aime." (Yasmina Khadra - auteur)

"Disons La Divine comédie de Dante. C'est un des rares ouvrages de la littérature qui soit inépuisable. Je me méfie beaucoup du mot "bonheur" à  cause de la relativité qu'il sous-entend. Je pense qu'il n'y a pas d'autre bonheur authentique et véritablement durable que celui de l'intelligence. Avec Dante nous sommes bien servis." (P.G. Adven - auteur)

outombe.jpg
Schéma de l'Outre-Tombe
La Divine comédie, Albin Michel, 1947

" Ce qui a un peu marqué ma jeunesse, c'est La Puissance et la Gloire de Graham Green. Il y a aussi Julien Green et Mauriac, Bernanos: Journal d'un curé de campagne. Voilà  des ouvrages qui datent et qui ont marqué le siècle..." (Daniel Mandon -auteur)

" Le livre qui m'a fait le plus plaisir, le plus grand bonheur, c'est Histoire de la lecture d'Alberto Manguel, Actes Sud. C'est toute l'histoire des lectures: pourquoi on lit, comment on lit, comment faire comprendre aux gens qu'il faut lire... C'est fantastique." (Jerôme Sagnard - auteur)

manglec.jpg