Wednesday, June 23, 2021

Association culturelle, l’Association Généalogique de la Loire (AGL) a pour buts de promouvoir la recherche généalogique vis à vis des personnes habitant la Loire ou l'arrondissement d'Yssingeaux en Haute-Loire, ou qui en sont originaires. Elle propose des relevés d'acte d'état civil, une bibliothèque de plus de 800 ouvrages, un relevé patronymique de plus de 8000 fiches... Dans le cadre de ses 40 ans, elle a réalisé 40 panneaux illustrés concernant des personnes de la Loire qui se sont distinguées pendant le conflit. Cette exposition sera visible au carré VIP du Zénith à Saint-Etienne le samedi 24 novembre de 14 à 18 heures.

Ces personnalités évoquées sont  :

Clotilde Barou : veuve blanche (terme désignant une femme ayant perdu son fiancé) devenue religieuse
Jacques Bastide : brancardier
Henri Berthelot : général héros de la Roumanie (lire dans Forez Info)
Etienne Berthon : soldat disparu puis retrouvé
Antoine Besson et Felicia Iriarte : couple d'industriels de de la chapellerie ayant accueilli des blessés dans leurs locaux
Jean-Joseph Bonnefoye : poilu d'une bravoure exceptionnelle
Jean-Louis Breuil : abbé témoin de la Grande guerre à Moingt
Jean-Baptiste Brunon : secrétaire de mairie en retraite ayant repris du service
Félix Cadier : soldat amputé devenu chirurgien-dentiste
Francisque Calemard et Marguerite Peyret : châtelains ayant accueilli des blessés à Bouthéon
Irénée Chavanne : industriel ayant travaillé pour l'effort de guerre
Félix Clair : soldat photographe de scène de guerre
Henri Charpin de Feugerolles : sous-lieutenant héroïque
Marie-Constance de Rochefort : châtelaine ayant accueilli des réfugiés
Berthe Déléage : marraine de guerre
Régis Descours : industriel textile investi dans les secours aux blessés de guerre
Ennemonde Diard : ambulancière (lire dans Forez Info)
Louis Dupin : maire de Montbrison
Louis Eugène Dupuy : aviateur
Antoine Durafour : père de l'association « Cinq sous pour les Poilus »
Laurent, Joannès et Jules Foulletier : trois frères engagés dans le conflit
Jean-Jacques Giron et Anne Marie Chatel : lui, industriel textile ayant accueilli des blessés dans son usine, elle, présidente de la Croix Rouge
Urbain Guignand : aviateur dégradé puis amnistié
Urbain Guinard : médecin de la clinique Guinard à Saint-Etienne
Charles Lallemand et Gabrielle de la Marche: lui, préfet de la Loire, elle, infirmière bénévole et présidente de l’Union des Femmes de France
Antoinette Meyrand : infirmière ayant donné son sang à un blessé
Pierre Moulinier : pharmacien et infirmier photographe
Jean Neyret : maire de Saint-Etienne
Antoine Pélissier et marie-Hélène Daurelle : lui, soldat sur de nombreux fronts, elle, infirmière à l’hôpital de Saint-Etienne
Babette Poméon : veuve blanche
Paul Poncetton et Joséphine-Valérie, lui, président du bureau d’assistance, elle, présidente de l’Union des Femmes de France
Antonin Portallier : président de la société fraternelle des combattants
Joseph Pupier : industriel chocolatier ayant accueilli des blessés dans son usine
Claude Renaudier : soldat évadé d’Allemagne
Alexandre Revollon : maire de Pélussin
Emile Reymond : sénateur, aviateur tué au combat
Germaine Rony : responsable de la Croix Rouge à Montbrison
Fleurine Séon : agricultrice méritante
Maurice Thiollier : médecin de la clinique Buisson à Saint-Etienne
Jules Troccon : écrivain et enseignant