Monday, August 10, 2020

Belmont-de-la-Loire se trouve aux confins de la Loire, de la Saône-et-Loire et du Rhône. La chapelle Saint-Claude, à un km du bourg, a été construite en 1632 suite à un vœu des habitants, durement frappés par la peste. Saint Claude étant invoqué pour protéger les enfants et les malades.

D'après la tradition, c'est à l'emplacement même d'une fosse où les victimes de la peste étaient enterrées qu'elle fut construite. Confisquée à la Révolution, elle fut vendue à un certain François Longin, de Belleroche, puis à quatorze familles de Belmont dont les Dubouis-Bonnefond. Menaçant ruines, elle fut restaurée en 1971 par une association et, deux ans plus tard, un artiste peintre, descendant des Dubouis-Bonnefond, Marcel Dubouis-Bonnefond, réalisa une fresque de huit mètres sur deux mètres qui prit place dans le choeur. Elle dépeint en divers tableaux les cortèges funéraires amenant les cadavres enveloppés dans des linceuls, l'enregistrement des actes de décès, le passage des corps à la chaux vive, l'ensevelissement. A son sujet, Jean Perche a écrit : « Ces scènes nocturnes, éclairées par la lueur d'un brasero et des lanternes, et qui racontent avec sobriété et réalisme, ce qui fut l'un des pires fléaux de l'histoire, feraient presque penser, dans un style plus appuyé, au clair-obscur des frères Le Nain, contemporains des faits, car elles ne sont pas dénuées de beauté. »

Photo : détail de la fresque

Remerciement à la ville de Belmont

Lire aussi sur FI:

> La chapelle de Montcizor

>> Notre Dame des Anges

>> Notre-Dame de Bonson

>> La peste en Forez