Friday, February 03, 2023

Sous la présidence de Jean Lorcin, historien, professeur honoraire de l’Université Lumière Lyon 2 et président de Mémoire Rhône-Alpes, le Groupe de recherches et d'études sur les mémoires du monde ouvrier stéphanois (Gremmos) organise les 20 et 21 janvier 2017 ses 4èmes Rencontres d'histoire ouvrière de Saint-Etienne. Elles se dérouleront à la Bourse du Travail, salle Sacco et Vanzetti. Le thème cette année sera "Travail et monde ouvrier au temps de la Grande Guerre : le bassin stéphanois de 1910 à 1925". Entrée libre dans la limite des places disponibles.

" Nous proposons, explique le Gremmos, de revenir en trois temps sur ces sujets à la lumière des avancées de la recherche historique des dernières décennies et de recourir à des archives inexploitées ou peu utilisées.
1- La situation des ouvriers dans les entreprises des secteurs clés de l’industrie stéphanoise : les transformations des relations internes aux entreprises, la place nouvelle des femmes dans la production, les formes prises par la mobilisation des travailleurs dans l’effort de guerre et leurs effets ;
2- Le mouvement social face à la guerre : les actions des syndicalistes pendant la montée des risques de conflit puis pendant l’unité nationale, la portée des mobilisations survenues après la victoire ;
3- Le paysage syndical et politique des émeutes du Chambon-Feugerolles de 1910-1911 à l’émergence du communisme dans les années 1920 : le rôle des expériences guerrières, des événements de Russie, le destin des militants, l’apparition de formes syndicales nouvelles et concurrentes de la CGT."

Programme

Vendredi matin : Ouvrières, ouvriers et entreprises dans la Grande Guerre

8h30 Accueil des participants et du public

9h15 Introduction des Rencontres

9h30 - 10h Michelle Zancarini-Fournel : « Ouvriers, ouvrières et politique patronale : l'entreprise Mimard pendant la Première Guerre mondiale ».

10h - 10h30 Antoine Vernet : « Patron charitable et patron de combat. L’action de Joseph Leflaive aux usines de la Chaléassière (1898-1925) ».

10h30 - 10h45 Pause

10h45 - 11h15 Luc Rojas : « Entre recomposition temporaire et intensification de la production : le travail dans les houillères stéphanoises (1914-1918) ».

11h15 - 11h45 Georges Gay : « De l’invisibilité de la laceteuse à l’affirmation de l’ouvrière textile (1850-1920) ».

11h45 - 12h30 Débat

12h30 - 14h30 pause déjeuner

Vendredi après-midi : Les syndicalistes face à la guerre

14h30 - 15h Jean-Paul Martin : « Laurent Moulin : le parcours singulier d’un ouvrier chambonnaire du syndicalisme révolutionnaire à l’Algérie ».

15h - 15h30 Daniel Durand : « Ondaine : le sort des grévistes de 1917 - 1918 ».

15h30 - 16h Jean-Michel Steiner : « L’Union départementale des syndicats ouvriers de la Loire à l’épreuve de la Grande Guerre (1910 – 1922) ».

16h – 16h45 Débat

Samedi matin : Un paysage syndical transformé par le conflit

8h30 Accueil des participants et du public

9h - 9h30 Maurice Bedoin : « De la guerre à la guerre sociale ? Mineurs, métallos et cheminots en grève (1919-1920) ».

9h30 - 10h Jean-Paul Bénetière : « La naissance de la CFTC dans le bassin stéphanois : un “syndicat du juste milieu” dans une situation révolutionnaire ».

10h - 10h30 Henry Destour : « 1919-1924, émergence de nouvelles modalités d’organisation du mouvement ouvrier dans le bassin stéphanois : continuité ou table rase du passé ? ».

10h30 - 11h45 Débat & conclusions des Rencontres

Illustration: Les délégués de l’UD des syndicats de la Loire au congrès CGT de Lille en juillet 1921. Les numéros reportés sur le cliché correspondent au repérage des militants par les services de police, (ADL, 10M443)