Sunday, June 04, 2023

Petite notice sur l'histoire du bâtiment accueillant l'Ecole nationale supérieure d'architecture de Saint-Etienne

Dans les années 1830, Gabriel Louison épouse Claudine Rivollier, fille de rubaniers. Leurs fils, Vital, s'allie avec la Maison Serre et fonde l'entreprise "Serre-Louison". Cette alliance éclate en 1880 et la Maison Louison s'installe place Mi-Carême. C'est en 1907 que son fils, Jean-Baptiste, installe la recette de l'entreprise (spécialisée dans la réalisation de rubans noirs) dans un immeuble existant, au 2 rue du Coin, tout près de la place Jacquard. Ce corps de bâtiment, avec une aile en retour d'équerre donnant sur la rue Buisson, est l'un des trois formant l'immeuble qu'occupe l'ENSA de Saint-Etienne. Il a été construit entre 1854 et 1867.

Son successeur, Vital Louison, l'agrandit dans les années 1909-1910 en faisant appel à Francisque Dodat. Ce dernier sera plus tard le maître d'oeuvre de la cathédrale Saint-Charles (1923). Un étage supplémentaire est construit et un nouveau corps de bâtiment est ajouté au premier dans un angle des rues Dolet et Buisson, formant ainsi la cour intérieure. En 1916 est construite l'usine de Bas-en-Basset. Celle-ci - la première en Haute-Loire construite en béton armé - fonctionna jusqu'en 2009.

Les travaux de réhabilitation conduits par l'agence d'architecture Bruhat et Bouchaudy entre 2004 et 2008 ont consisté, entre autres, et tout en conservant l'enveloppe extérieure du bâtiment, à remettre en valeur la cour qui était auparavant au niveau de la rue et servait de parking; aménager un amphithéâtre en sous-sol; valoriser les circulations internes de l'Ecole; optimiser ses espaces existants et favoriser l'éclairement naturel. La seule construction nouvelle visible depuis l'extérieur est l'ensemble vitré du fond de cour, abritant le hall d'entrée et deux galeries de liaison entre les bâtiments. 6000 mètres carrés de locaux ont été réhabilités, et 400 mètres carrés créés.

Photos:

Frises figurant des bobines de rubans, surmontées d'un ruban (jambages de la fenêtre du 3e niveau à l'angle des rues du Coin et Buisson).

L'ENSA a été créée en 1971. Son amphithéâtre porte le nom de François Tomas, géographe spécialisé dans l'urbanisme, élu local, directeur de l'Ecole de 1996 à 1999 puis doyen de la Faculté de Sciences Humaines et Sociales... Dans la cour, le mobilier réalisé par des étudiants de 1ère année dans le cadre d'un workshop d'intégration. Au fond, l'ancienne entrée de la rubanerie. Les marches d'escalier ont été supprimées.

Bureau du directeur, Jacques Porte, dans l'angle du bâtiment, pointé vers la montée du Crêt de Roc.

Vue depuis la verrière sur la façade du premier bâtiment. Celle-ci a pris des couleurs à l'occasion d'une édition du festival Musitecture. L'ENSASE compte sept associations  pour quelque 500 étudiants, dont "Bistanclac", qui met en valeur les liens entre architecture et musique par le biais de festivals et projets. Son nom emprunte à la tradition rubanière. C'est le bruit caractéristique des métiers à tisser.

Atelier des 3e année dans les anciens combles

Toiture à sheds

Lire aussi, inauguration (2008)