Thursday, August 06, 2020
Le Périgord doit beaucoup à  Edmond Rostand. Depuis la première de Cyrano, joué par Coquelin au Théâtre de la Porte Saint-Martin en 1898, sous toutes les latitudes son nom est lié à  celui du génial bretteur.
 
Lequel Savinien - bas les masques ! - s'il fut  Cyrano n'était pas de Bergerac (ou plutôt si, mais pour de faux)  et voyageait dans la lune et le soleil avant de parcourir les scènes du monde. Ce que Rostand écrit aussi. Mais ce nez, cette truculence et cette générosité folle, ne feraient-elles pas comme une éclipse au vrai ? Et comment le saurions-nous ?! On ne va pas se battre avec Cyrano. On ne peut pas se battre  avec Cyrano. Essayons quand même de glisser un mot à  propos de celui de Bernard Rozet. Et pour dire quoi ? Mais.... ce qui a déjà  été écrit. Le héros, joué par Philippe Vincenot, est plus tendre que bouillant. La mise en scène fait la part belle à  l'humour mordant et à  la fantaisie. En mêlant théâtre et musique, l'équipe Rozet offre un spectacle jubilatoire qui rend plus actuels les personnages de Christian et de Roxanne tout en gardant, comme il se doit, à  celui de Cyrano sa grandeur d'âme et son courage. C'est beau, et même plus !
 
Photos de Forez Info lors de la représentation aux Nuits de la Bâtie en 2007

Dans ce café littéraire, dont l'idée a germé sur les bancs de la Fac, mais qui s'est concrétisée après moult aventures exotiques et une bonne dose d'huile de coude, Pierrick, Théo et Francis vous  serviront des produits artisanaux bio et/ou issus du commerce équitable, tant au niveau des boissons (café de "Couleur café", jus de fruits de Cellieu, bière du Dauphiné...) que de la restauration tout en garantissant les prix les plus bas possibles. Pour l'heure, la restauration n'est pas au menu mais courant septembre, le service sera assuré à  midi. "Sur deux tables en bois, service au plat et repas en commun, comme à  la campagne puisque le café se veut un lieu de rencontres et d'échanges" ,nous dit Pierrick. Une mini-scène est aussi prévue pour accueillir de petites formations musicales (acoustiques par exemple) ou des numéros de théâtre. La bdthèque flambant neuve comprend 1000 titres, (plutôt contemporains, Astérix et Tintin aux abonnés absents) et dans les mois à  venir Ptiluc, l'auteur de Rat's, devrait investir les lieux pour une rencontre avec le public. Au 5 rue du Jeu de l'Arc.

Du 18 au 31 juillet 2007, le Cinéma Le Méliès  programme un cycle "Sex is cinema " avec six films dont le documentaire Inside Deep Throat. Si Deep Throat n'est pas le premier long métrage porno de l'histoire du cinéma, honneur qui revient à  Derrière la porte verte, il est certainement le plus connu, de nom tout du moins. Le documentaire de Fenton Bailey et R. Barbato examine l'incroyable abîme entre les modestes intentions des créateurs du film et l'héritage qu'ils ont involontairement laissé.

Au temps d'Honoré d'Urfé (1570-1630), les nobles dont il est question étaient souvent loin du Forez, mais toujours très Foréziens. En effet, s'ils combattent sur tous les champs de bataille de l'époque, partent en ambassade dans les pays d'Europe et passent une partie de l'année à  la Cour dans l'entourage du roi de France, jamais ils n'oublient leur pays pour lequel ils disent éprouver "une profonde tendresse". Cet attachement se lit encore dans notre paysage : châteaux, fondations d'établissements religieux, petites églises paroissiales où l'on se fait inhumer...