Thursday, November 26, 2020

La liste n'est pas exhaustive. Présentation de saison le jeudi 19 septembre à 19h en présence des compagnies accueillies. Le Verso est situé à Saint-Etienne, 61 rue de la Richelandière. C'est l'un des deux théâtres de La Ruelle, l'autre étant Le Chok.

Elle débutera le 29 septembre avec On dit que je ne suis pas sage, de la compagnie Bande d'art et d'urgence. Ce spectacle théâtral et musical est conçu à partir des chansons et des entretiens radiophoniques de Jeanne Moreau. Le 13 octobre, Voyage au bout de la nuit. «  Moi d’abord la campagne, faut que je le dise tout de suite, j’ai jamais pu la sentir, je l’ai toujours trouvée triste, avec ses bourbiers qui n’en finissent pas, ses maisons où les gens n’y sont jamais et ses chemins qui ne vont nulle part. Mais quand on y ajoute la guerre en plus, c’est à pas y tenir. » Louis- Ferdinand Céline. Un steak de Jack London le 16 octobre. London, conteur d'histoires, aventurier, marin et « poète de la sauvage lutte darwinienne » a été le premier écrivain à avoir introduit la boxe dans la littérature. Dans cette nouvelle, il illustre la lutte éternelle entre la vieillesse et la jeunesse*. Début novembre, Mama Medea du Collectif X d'après le texte de Tom Lanoye. Une reprise du mythe de Médée « fidèle et subversive » selon Le Verso. En novembre toujours, Une opérette à Ravensbrück d’après Le Verfügbar aux enfers de la résistante et déportée Germaine Tillion (Editions La Martinière) par la compagnie Nosferatu. Kitchen Bazar le 21 décembre (Cie Comme tes pieds !) : une lecture contemporaine de la fable du Corbeau et du Renard, transposant chaque concept, chaque élément, dans l’univers quotidien d’une cuisine autour de la « la mère réfrigérateur ».

* D'après le 4e de couverture de Un steak aux Editions Mille et une nuits (1993)

Le projet porté par les médiathèques et la Cinémathèque municipales de Saint-Etienne visant notamment à développer une offre documentaire numérique et à valoriser le patrimoine de la Cinémathèque (plus ancienne cinémathèque régionale de France) a valu à la Ville de se voir attribuer par le Ministère de la Culture le label «Bibliothèque Numérique de Référence» (2017).

Suite à un travail important de numérisation de son fonds cinématographique, un nouveau site internet dédié a vu le jour offrant en particulier, à la manière de l'INA, la possibilité de visionner en ligne une soixantaine de films classés par thématiques : les grandes heures du sport stéphanois (Vélocio, les Verts, les sports d'hiver...), Saint-Etienne dans l'histoire (Mai 68, la Résistance, le Front Populaire...), images d'école, mémoires militantes, Saint-Etienne solidaire (œuvres de protection de l'enfance, éducation populaire...), etc. Chaque film est détaillé dans une fiche : durée, année, réalisateur,format...

On y trouve également un agenda de la programmation. La Cinémathèque, c'est plus de 150 projections/an organisées dans sa salle de 110 places.

https://cinematheque.saint-etienne.fr/

> Une brève histoire dans nos pages

> Notre page sur les "années Vial"

> Le Ciné Jeunes

Photo : projecteur de 35 mm à manivelle « Phébus » (1918) utilisé dans les écoles stéphanoises en 1923 (archives FI)

 
Le 5 juillet à 20h, au cinéma Le Méliès Jean Jaurès à Saint-Étienne, la réalisatrice viendra présenter en avant-première son quatrième long métrage Portrait de la jeune fille en feu, Prix du scénario au Festival de Cannes cette année (sortie en septembre). Céline Sciamma, par ailleurs scénariste de Ma vie de Courgette de Claude Barras, César de la meilleure adaptation en 2017, était venue présenter Naissance des Pieuvres (2007) et Tomboy en 2011.
 
__
 
 
Sur son premier long métrage,  notre article publié sous le titre "un plongeon dans des eaux troublantes"
 
Dès son jeune âge, la pieuvre est un animal singulier. Reine du camouflage, elle trompe son monde dans le corail des fonds marins. Prenons Floriane (Octupus Florianus), une des trois héroines du film de Céline Sciamma, Naissance des pieuvres.

« Parcours Saint-Roch » est la nouvelle brochure éditée par le service municipal Ville d'Art et d'Histoire dans une série qui compte notamment un numéro consacré au site Manufacture/Cité du Design et un autre à Saint-Victor. Elle est gratuite et sera disponible à l'Office du Tourisme. Elle n'est pas encore arrivée au moment où nous publions ces quelques mots. En 27 pages illustrées de photos et plans, elle invite à (re)découvrir ce quartier  né au XIXe siècle, un « quartier artisan et ouvrier ».