• La Sarbacane

    La Sarbacane

    On ne peut dissocier du jeu de l'arc, auquel nous avons consacré un article, cette autre pratique typique de la région stéphanoise, appelée aussi "jeu de la souffle". Nul ne sait comment elle est apparue.

    Lire la suite
  • Quel(le) Stéphanois(e) des années 50 seriez-vous ?

    Quel(le) Stéphanois(e) des années 50 seriez-vous ?

    descendentmsc.jpg"Photo caméra vient de vous photographier. Votre photo vivante et naturelle sera pour vous un magnifique souvenir. Nous vous invitons à venir la retirer dès demain ou après-demain ou à 14h les jours suivants en présentant cette carte à l'adresse ci-dessous."Au Brésilien", Tabac Lafont, 3, rue du Général Foy, ouvert tous les jours jusqu'à 20h. La grande photo standard luxe: 130 frs."
    Lire la suite
  • Le docteur Raoul-Duval

    Le docteur Raoul-Duval

    En juin 1961, le Centre départemental de transfusion sanguine de Saint-Etienne (que l'on nomme aujourd'hui Maison du don du sang, de l'Etablissement français du sang, à Châteaucreux) reçut le nom de son fondateur, le docteur Philippe Raoul-Duval, décédé un an plus tôt. Au cours d'une cérémonie, plusieurs personnalités lui rendirent un vibrant hommage.

    Lire la suite
  • Des liens et des liesses

    Des liens et des liesses

    Saint-Just-la-Pendue est une petite commune de 2000 habitants environ située dans le Roannais, dans le canton de Saint-Symphorien-de-Lay. Elle est relativement connue pour avoir vu naître en 1828 Jean Dupuis, un illustre explorateur, contemporain de Francis Garnier, un autre enfant de la Loire. Du point de vue du patrimoine religieux, le village possède aussi quelques belles curiosités. Lire la suite
  • Sur la route des villes d'eaux: Montrond

    Sur la route des villes d'eaux: Montrond

    En 1879, des sondages avaient été décidés dans l'espoir de trouver du charbon. C'est de l'eau minérale qui jaillit le 23 septembre 1881.

    Lire la suite
  • Les bateaux-lavoirs de Roanne avant la Grande Guerre

    Les bateaux-lavoirs de Roanne avant la Grande Guerre

    Lavandières et buanderies

    Si la pratique de la lessive ne pose pas de difficultés en campagne, il n'en est pas de même dans les villes au début du XXème siècle. En milieu rural, chaque famille procède deux fois par an à la buyà, la grande lessive. Cette pratique a fait l'objet d'une exposition et d'une étude par Pierre-Michel Therrat au musée Alice Taverne d'Ambierle (lire aussi).

    Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 1
  • 2
  • 3