• Petite histoire de mairies ligériennes

    Petite histoire de mairies ligériennes

    Le terme « mairie » s'est répandu dans les années 1880 avec la loi du 5 avril 1884. Relative à  l'organisation municipale, elle institua l'obligation pour chaque commune  d'avoir une mairie. « Sont obligatoires pour les communes les dépenses suivantes :
    1°) L'entretien de l'Hôtel de Ville, ou, si la commune n'en possède pas, la location d'une maison ou d'une salle pour en tenir lieu. »
     
    Début de publication en 2007, page augmentée au fil du temps.
    Lire la suite
  • Les bateaux-lavoirs de Roanne avant la Grande Guerre

    Les bateaux-lavoirs de Roanne avant la Grande Guerre

    Lavandières et buanderies

    Si la pratique de la lessive ne pose pas de difficultés en campagne, il n'en est pas de même dans les villes au début du XXème siècle. En milieu rural, chaque famille procède deux fois par an à la buyà, la grande lessive. Cette pratique a fait l'objet d'une exposition et d'une étude par Pierre-Michel Therrat au musée Alice Taverne d'Ambierle (lire aussi).

    Lire la suite
  • Le Petit Bon Dieu des Béguins

    Le Petit Bon Dieu des Béguins

    « Le sujet principal de cette observation, utopiste ou fripon, est un anormal, autrefois quelque peu aliéné. Il s'est fait depuis passer pour prophète, et mêle à ses fourberies des simagrées pseudo-religieuses qui rassemble des disciples instables en flattant leurs passions les moins avouables...»

    Lire la suite
  • Un petit rafraîchissement

    Un petit rafraîchissement

    On pouvait découper ces cartes postales publicitaires sur des menus de restaurant au début du XXe siècle. Elles étaient imprimées à  Saint-Etienne par Le Hénaff, entreprise fondée en 1890 par Jules Le Hénaff. La série était composée, semble-t-il, d'une douzaine de cartes dont les illustrations empruntaient le plus souvent à  l'Histoire de France, des Gaulois à  l'époque napoléonienne. Chaque carte comportait aussi un texte original, en vers, destiné à  vanter les vertus de la Badoit, qui tenait de l'eau de Lourdes, de l'élixir de longue vie et de la potion magique. En plus, bien sûr, de rafraîchir les idées.

    Lire la suite
  • Quel(le) Stéphanois(e) des années 50 seriez-vous ?

    Quel(le) Stéphanois(e) des années 50 seriez-vous ?

    descendentmsc.jpg"Photo caméra vient de vous photographier. Votre photo vivante et naturelle sera pour vous un magnifique souvenir. Nous vous invitons à venir la retirer dès demain ou après-demain ou à 14h les jours suivants en présentant cette carte à l'adresse ci-dessous."Au Brésilien", Tabac Lafont, 3, rue du Général Foy, ouvert tous les jours jusqu'à 20h. La grande photo standard luxe: 130 frs."
    Lire la suite
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6
  • 1
  • 2
  • 3